À Gal. 3:10 Paul essaie-t-il d’enseigner en suivant les lois est une malédiction pour vous?

aallord

À Gal. 3:10 Paul essaie-t-il d’enseigner en suivant les lois est une malédiction pour vous?


Fille. 3:10 Car tous ceux qui comptent sur les oeuvres de la loi sont sous la malédiction; car il est écrit, maudit soit quiconque ne respecte pas les choses écrites dans le livre de la loi et ne les fait pas.

Paul semble se contredire avec ce passage en déclarant d’abord « s’appuyer sur les œuvres de la loi sont sous une malédiction ». À son tour, le suivre en déclarant « maudit soit quiconque ne respecte pas les choses écrites dans le livre de la loi et les fasse » …

Je vois une extrême contradiction dans ce passage car l’un s’oppose clairement à l’autre. Certes, Dieu n’avait pas l’intention que les gens soient maudits à la fois pour suivre et pour ne pas suivre la loi ou Paul dirait en fait que nous sommes tous maudits.

Alors Paul essaie-t-il d’enseigner en suivant les lois, vous vous maudissez?

Réponses


 Dick Harfield

Paul ne jette pas de malédiction sur les Galates mais défend son enseignement contre le code de la loi juive. Dans Galates 3: 1-4, Paul qualifie les Galates de stupides parce qu’ils ont été informés que Jésus a été crucifié, et qu’ils devraient avoir foi en ce qu’ils ont entendu, et non pas en des avantages supposés d’observer la loi. Dans la deuxième partie du verset 3:10, Paul cite Deutéronome 27:26, qui fait partie d’une longue liste de malédictions mosaïques.

Christopher D. Stanley dit, dans «Paul» «Use» of Scripture: Why the Audience Matters », publié dans As It Is Written (édité par Porter et Stanley), page 150, le principal problème est le conflit apparent entre le libellé de la citation et affirmation de Paul dans la première partie du verset.

Lorsque la citation prononce une malédiction sur la personne qui ne suit pas continuellement les exigences de la Torah, Paul semble appliquer la malédiction à ceux qui cherchent à se conformer aux lois de la Torah. Cela contredit manifestement le sens originel du Deutéronome. Stanley dit que le fait que le verset cité ne soutienne pas l’affirmation de Paul (et pourrait, en fait, être lu comme confirmant les vues de ses adversaires) aurait pu soulever de sérieuses questions sur la légitimité de la façon dont Paul a traité les Écritures et peut-être de tout son argument.

Sola Gratia

Voir une de mes humbles réponses à ce sujet: hermeneutics.stackexchange.com/a/28076/13583 Je ne crois pas que saint Paul cite l’Écriture comme devant être un soutien positif ou explicite à ses arguments, mais plutôt comme Peter citant le Psaume sur le remplacement du bureau non pourvu de quelqu’un et son application à Judas, il utilise ses implications comme argument. C’est un grand piège pour comprendre Paul.


 Anonymous

Lorsque Yahveh a offert la Torah (loi de Moïse) aux Israélites, il a dicté toutes les conditions de l’alliance (la Torah était l’ancienne alliance). L’un des termes était que les Israélites seraient «maudits» (אָרוּר) s’ils ne faisaient pas tout ce qui leur était commandé dans la Torah.

À Deu. 27:26 , il est écrit,

Maudit soit celui qui ne confirme pas les paroles de cette loi, de les faire, et tout le peuple dira: « Amen ».

אָרוּר אֲשֶׁר לֹא יָקִים אֶת דִּבְרֵי הַתּוֹרָה הַזֹּאת לַעֲשׂוֹת אוֹתָם וְאָמַר כָּל הָעָם אָמֵן

Maintenant, à Deu. 27:26, il ne dit pas « tous les mots … », mais c’est implicite, et ailleurs il y a mention explicite de tous les mots de la Torah.

Par exemple, dans Exo. 24: 7 , il est écrit,

Et il prit le livre de l’alliance et lut aux oreilles du peuple, et ils dirent:  » Tout ce que Yahveh a dit, nous le ferons et nous obéirons. »

וַיִּקַּח סֵפֶר הַבְּרִית וַיִּקְרָא בְּאָזְנֵי הָעָם וַיֹּאמְרוּ כֹּל אֲשֶׁר דִּבֶּר יַהֱוֶה נַעֲשֶׂה וְנִשְׁמָע

Par conséquent, celui qui néglige de ne garder qu’un seul commandement est maudit. L’apôtre Paul réitère simplement un fait de la question, et c’est que personne ne peut garder la loi parfaitement, par conséquent, tout le monde sous l’Ancienne Alliance (sous la loi) s’est soumis à une malédiction.

À Gal. 3:10 , il est écrit,

Car autant de ceux qui sont des œuvres de la loi sont sous une malédiction, car il est écrit: « Maudit est quiconque ne continue pas dans tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, de les faire. »

ὅσοι γὰρ ἐξ ἔργων νόμου εἰσὶν ὑπὸ κατάραν εἰσίν γέγραπται γὰρ Ἐπικατάρατος πᾶς ὃς οὐκ ἐμμένει ἐν πᾶσιν τοῖς γεγραμμένοις ἐν τῷ βιβλίῳ τοῦ νόμου τοῦ ποιῆσαι αὐτά

Cela a-t-il donné aux Israélites la permission d’ignorer l’obéissance aux commandements de la Torah? Non, car ils ont juré de garder les commandements. Yahveh a plutôt prévu l’expiation de leurs péchés via les sacrifices du Temple « jusqu’à ce que la semence vienne à qui la promesse a été faite » ( Gal. 3:19 ), c’est-à-dire le Seigneur Jésus-Christ et la Nouvelle Alliance dans son sang.


 elika kohen

1. Retraitement des questions:

Paul essaie-t-il de dire que si vous suivez la loi, vous vous maudissez?


2. Réponse – Moïse a appelé la loi elle-même, à la fois une bénédiction et une malédiction:

Ce n’était pas une alliance « Soit / Ou ». C’était à la fois: une bénédiction et une malédiction [à cause de la menace].

Deutéronome 30: 15-20 – «Voyez, je mets aujourd’hui devant vous la vie et la prospérité, la mort et l’adversité; 16 en ce que je vous commande aujourd’hui d’aimer le Seigneur votre Dieu, de marcher dans ses voies et de garder ses commandements et ses statuts et ses jugements, afin que vous viviez et vous multipliez, et que le Seigneur votre Dieu vous bénisse dans le pays où vous entrez pour le posséder. 17 Mais si votre cœur se détourne et que vous n’obéissez pas, mais que vous êtes attirés et adorez d’autres dieux et les servez, 18 Je vous déclare aujourd’hui que vous périrez certainement. Vous ne prolongerez pas vos jours dans le pays où vous traversez le Jourdain pour y entrer et le posséder. 19 J’appelle aujourd’hui ciel et terre à témoigner contre vous que j’ai mis devant vous la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisissez donc la vie pour vivre, vous et vos descendants 20, en aimant le Seigneur votre Dieu, en obéissant à sa voix et en vous tenant fermement à lui; car c’est votre vie et la durée de vos jours, afin que vous viviez dans le pays que le Seigneur a juré à vos pères, à Abraham, Isaac et Jacob, de leur donner.

Dieu savait qu’Israël ne choisirait pas la vie:

Deutéronome 31:16 – Le Seigneur dit à Moïse: «Voici, tu vas te coucher avec tes pères; et ce peuple se lèvera et jouera la prostituée avec les dieux étranges du pays, au milieu duquel ils vont, et m’abandonnera et rompra mon alliance que j’ai contractée avec eux. 17 Alors ma colère s’enflammera contre eux

L’Écriture déclare explicitement que cette loi était une démonstration de la colère de Dieu contre eux:

Ézéchiel 20:25 – Je leur ai aussi donné des statuts qui n’étaient pas bons et des ordonnances par lesquelles ils ne pouvaient pas vivre ; 26 et je les ai déclarés impurs à cause de leurs dons, en ce qu’ils ont fait traverser le feu à tous leurs premiers-nés afin que je les fasse désolés, afin qu’ils sachent que je suis le Seigneur.

Toute personne raisonnable considérerait cela comme une malédiction; mais pour Paul, ce n’est pas si simple:

NASB, Romains 7: 7 – Que dirons-nous alors? La Loi est-elle un péché? Que ce ne soit jamais! Au contraire, je n’aurais appris le péché que par la loi; car je n’aurais pas su convoiter si la loi n’avait pas dit: « Tu ne convoiteras pas. »

 

#(une, #à, #en, #pour, 310, d’enseigner, essaie-t-il, est, Gal., Les, lois), malédiction, Paul, suivant, vous

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *