Ai-je raison de sélectionner la résistance de base?

sineverba

Ai-je raison de sélectionner la résistance de base?


schématique

simuler ce circuit – Schéma créé à l’aide de CircuitLab

J’ai ajouté le NPN 2N3904 parce que je veux mettre l’Arduino en veille. J’ai donc besoin de mettre BAS sur le GPIO quand il s’endort.

Ceci est un prototype. Je vais porter sur un Arduino Mini 3V3.

J’ai oublié le pullup de la porte, mais je ne peux pas modifier le schéma 🙁

La charge est un affichage de 5 V, avec une utilisation de courant MAX de 67 mA. Donc, selon la loi OHM, j’ai obtenu ~ 75 ohms.

Arduino est 5V et son lecteur GPIO ON / OFF le 2N3904.

J’ai étudié qu’il est courant de supposer que le courant de base est 1/10 du courant du collecteur. Mais, quel courant collecteur dans mon cas? Que 67mA?

Si oui, je dois sélectionner une résistance pour

5 V (Arduino) – 0,9 (Vbe par fiche technique) = 4,1 / (0,067 / 10) = ~ 600 ohms?

Pour R2, dois-je faire la même absomption?

BeB00

Cela ne fonctionnera pas sans une résistance de rappel sur la porte mosfet. Vous n’avez pas non plus besoin de R2

sineverba

J’ai oublié le Pull up … Mais je ne peux plus éditer le schéma. Mais … Est-ce que mon calcul est juste?

Peter Bennett

Vous avez besoin d’une connexion entre la masse V1 et la masse Arduino.

Réponses


 Olin Lathrop

Votre circuit a quelques problèmes, en particulier le fait que rien ne tire la grille du FET haut lorsque le transistor est bloqué.

Cependant, vous n’avez pas du tout besoin de Q1. Si M1 est en effet un FET à canal P qui peut fonctionner assez bien avec un entraînement de base 5 V (je ne l’ai pas recherché, mais c’est comme ça que vous essayez de l’utiliser), alors contrôlez-le directement à partir du numérique 0 à 5 V production. Conduire la sortie numérique à basse tension active le FET, qui alimente la charge. Conduire la sortie numérique à haut désactive le FET, ce qui supprime la puissance de la charge. Oui, c’est aussi simple que cela.

Ajoutée

Je veux mettre l’Arduino en veille. J’ai donc besoin de mettre BAS sur le GPIO quand il s’endort.

Non, non. Tout microcontrôleur compétent peut régler ses broches à haute, basse ou parfois à haute impédance en dormant. L’état des broches ne peut pas être modifié pendant le sommeil, mais la polarité est arbitraire.

Un FET à canal P unique qui fonctionne avec une commande de grille de 5 V est toujours tout ce dont vous avez besoin.

Ajouté 2

L’Atmega328 dort, si les broches sont ÉLEVÉES, sa consommation est plus grande qu’elles ne sont FAIBLES.

Je ne connais pas la série Atmega, mais cela ne sonne pas bien. À moins que vous ne puissiez me montrer l’extrait de fiche technique où cela est indiqué, je ne vous crois tout simplement pas et je conclus que vous avez mal compris quelque chose.

sineverba

Merci pour votre réponse. Oui, j’ai oublié le pullup mais je ne peux pas éditer le schéma sans être membre 🙁 À propos, j’ai édité la question: j’ai besoin de mettre l’Arduino en veille et de mettre la broche LOW … pour cela, j’ai également obtenu le NPN. Et pour le calcul des résistances, ai-je raison?

sineverba

Lorsqu’un Atmega328 dort, si les broches sont ÉLEVÉES, sa consommation est plus importante qu’elles ne sont FAIBLES. Btw, Olin, je dirais merci pour votre grande compétence, mais pourriez-vous répondre à ma question principale? 🙂 Comment dois-je sélectionner les résistances de base? J’ai trouvé que la section électronique transistor / mosftet est la plus difficile à apprendre … 🙂

Olin Lathrop

@sin: Vous manquez toujours le fait qu’il ne devrait pas y avoir de transistor supplémentaire, et donc pas de résistance de base en premier lieu. De quelle couleur doit être ma chemise si je ne la porte jamais?

sineverba

Vous pouvez vérifier sur le site Web de Gammon: gammon.com.au/power , Test dans SLEEP_MODE_PWR_DOWN: toutes les broches en tant que sorties et LOW: 0,35 µA (comme précédemment). Toutes les broches en tant que sorties et HIGH: 1,86 µA. Toutes les broches comme entrées et LOW (en d’autres termes, pull-ups internes désactivés): 0,35 µA (comme précédemment). Toutes les broches comme entrées et HIGH (en d’autres termes, pull-ups internes activés): 1,25 µA.


 Tony EE rocketscientist

Si vous comprenez le but de chaque composant, les valeurs peuvent être facilement calculées. Si les transistors à effet de champ conduisaient plusieurs ampères à haut f, le courant de grille augmenterait. Cela est dû à l’augmentation inhérente de la grille et de la capacité d’entrée. Par conséquent, il est courant d’avoir une résistance de source de pilote et de série R pour correspondre à la résistance de grille. Dans votre plage de milliampères, cela n’est pas nécessaire et donc aucune résistance de porte série n’est nécessaire, à l’exception de la résistance d’arrêt Shunt (vers le haut) pour la maintenir à l’état éteint pendant la réinitialisation de la mise sous tension.

Si vous aviez besoin d’un transistor de commutation NPN, la résistance de base serait de 10 à 20 fois la résistance de charge (pour le même rapport de courant Ic / Ib) qui, dans ce cas, pourrait être votre résistance de rappel, disons 10 K, donc <200K fonctionnerait. C’est pour satisfaire les spécifications du BJT pour Vce (sat)

Cependant, comme déjà indiqué, votre mode veille peut entraîner le portail actif haut ou haut Z sans avoir besoin d’un onduleur. La différence de courant de sommeil dans les picoamps doit être faible.

Pour le mode veille Arduino, la condition à éviter est de laisser les «entrées» flottantes, en particulier près de la moitié de la tension d’alimentation. Cela entraînera un courant de sommeil excessif si l’entrée et la sortie interne sont également à Vcc / 2 où les canaux CMOS N et P seront tous deux conducteurs ?? mA.

 

#de, #la, ai-je, basé, raison, résistance, sélectionner

 

google

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *