Barak savait-il déjà ce qu’il était censé faire dans les juges 4: 6-7?

Soldarnal

Barak savait-il déjà ce qu’il était censé faire dans les juges 4: 6-7?


Puisque nous sommes sur un coup de pied Deborah récemment:

L’ESV rend la déclaration de Deborah à Barak dans les juges 4: 6-7 comme une question:

L’Éternel, le Dieu d’Israël, ne vous a-t-il pas ordonné: « Allez rassembler vos hommes au mont Thabor, en prenant 10 000 au peuple de Naphtali et au peuple de Zabulon. Et je ferai sortir Sisera, le général de l’armée de Jabin, pour vous rencontrer au bord du fleuve Kishon avec ses chars et ses troupes, et je le livrerai entre vos mains « ?

Le NIV et le NJPS le traduisent comme une déclaration tandis que le NET en fait un hybride: « N’est-il pas vrai que le SEIGNEUR Dieu d’Israël vous commande? Allez … »

Faut-il comprendre que la prophétesse donne à Barak un nouvel ordre de l’Éternel? Ou est-ce quelque chose que Barak devrait déjà savoir faire, et Deborah en tant que prophétesse l’appelle à obéir à Dieu?

Réponses


 JC Salomon

Le mot hébreu utilisé est «הלא» ha-lo , ce qui se traduit par le lourd «n’est-ce pas…». ( JPS 1917 éd. Traduit ce verset par «N’a-t-il pas ordonné à l’Éternel, le Dieu d’Israël, de dire…».)

C’est une convention littéraire assez courante dans la Bible de sauter au milieu d’une conversation.

( Cf. Exode 10; où, avant la plupart des plaies, nous entendons Dieu dire à Moïse quoi faire, puis nous lisons «Moïse est allé voir Pharaon et lui a dit», cette fois, nous n’entendons Dieu dire à Moïse «Va» et n’entendons le message que lorsque il le livre.)

Il semblerait que Barak avait précédemment reçu des instructions sur la bataille, mais quand c’était (un an plus tôt? Deux minutes?) Ou pourquoi il avait retardé est une question de spéculation.

 

4, 6-7, Barak, CE, censé, dans, déjà, était, Faire, juges), Les, qu’il, savait-il

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *