Comment fonctionne ce TLC556?

t_nogic

Comment fonctionne ce TLC556?


J’ai du mal à comprendre ce que fait la partie supérieure d’un métronome électronique représenté dans le schéma ci-dessous.

J’ai déjà posé des questions sur la partie inférieure de l’ampli op dans un autre sujet , mais je ne peux pas non plus comprendre comment la partie supérieure fonctionne.

Voici ma compréhension de ce que fait la partie supérieure:

Le composant TLC556 est essentiellement 2 TLC555 dans un seul boîtier. Le premier 555, marqué IC1a, est câblé comme un astable et génère une onde carrée à sa sortie. La fréquence et le rapport cyclique de l’onde carrée peuvent être réglés en modifiant la valeur de la résistance variable marquée P1 sur le schéma. En utilisant les formules de la fiche technique, la durée du niveau logique haut peut être calculée comme C1 * (R1 + P1 + R2) * ln (2) et la durée de la logique basse comme C1 * (P1 + R2) * ln (2 ).

En réglant la résistance de la résistance variable P1 sur 0 Ohm, la fréquence de l’onde carrée de sortie est de 6,673 Hz avec un rapport cyclique 60,9: 39,1, et en réglant la résistance de P1 sur 10 kOhm, la fréquence de sortie est de 1,2478 Hz avec un rapport cyclique 52:48.

Ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est ce que font les autres 555, marqués comme IC1b? Je crois qu’il est câblé en tant que monostable, ce qui signifie que, lorsque la sortie du premier 555 devient faible, le second 555 est déclenché et sa sortie passe logique haut. La durée de la logique haute est définie par R4 et C3 et peut être calculée par 1,1 * R4 * C3, selon la fiche technique. Cela signifierait que la durée d’impulsion logique élevée sur la sortie du second 555 est de 1,1 ms, ce qui est bien inférieur à la durée du niveau logique bas sur la sortie du premier 555.

Alors que la sortie du premier 555 est faible, le second 555 est toujours déclenché (?), Ce qui signifie qu’il donne soit un niveau logique élevé constant à sa sortie, soit une onde carrée avec un rapport cyclique très élevé. Je me demande donc à quoi sert exactement le deuxième 555?

La sortie du second 555 est connectée à l’entrée d’horloge (broche 14) d’un compteur de décades 4017, et en sélectionnant la sortie souhaitée sur le commutateur S1, nous pouvons essentiellement régler le diviseur de fréquence de l’onde carrée sur l’entrée d’horloge du 4017.

schéma du métronome électronique

Transistor

C’est évidemment un schéma Elektor . Habituellement, l’article explique cela. Ça dit quoi?

t_nogic

@Transistor Je ne sais pas d’où il vient. C’est un projet sur lequel je travaille dans le cadre d’un cours auquel je participe dans mon université. Je viens de recevoir ce schéma imprimé d’eux, rien d’autre.

Transistor

Il s’agit du numéro de février 1998 du magazine. Il est disponible par abonnement.

t_nogic

Merci, je l’ai trouvé et l’explication dans le magazine est vraiment bonne et cela m’a beaucoup aidé

Réponses


 Spehro Pefhany

Le condensateur C2 (avec R3) AC couple le signal de déclenchement de sorte qu’il génère une impulsion de ~ 1 ms sur chaque front négatif du premier temporisateur. La constante de temps de R3 C2 ressemble plus à 100usec, donc elle ne maintient pas l’impulsion de 1 ms à un niveau bas et récupère suffisamment de temps pour le front suivant.

Vous pourriez penser qu’un effet similaire pourrait être créé en shuntant R2 + P1 avec une diode et une résistance série (et en doublant C1), mais la résistance devrait être désagréablement faible (dans la plage de 10 ohms), de sorte que les courants seraient limités principalement par la sortie IC.

Les impulsions mesurées à l’entrée de déclenchement seront également affectées par le réseau de protection ESD sur la broche 8. Un concepteur prudent pourrait ajouter une résistance en série avec C2 pour limiter le courant d’entrée de la diode de protection sur le front montant de la broche 5 à environ mA. . Heureusement, la capacité source de la puce TLC est plutôt limitée, de sorte qu’elle ne se détruit pas, mais elle fonctionne en dehors des spécifications abs-max (qui sont difficiles à respecter – la tension d’entrée maximale est déclarée être Vcc et qui est dépassée à chaque fois que la broche 5 monte haut après avoir été bas).


 dmb

Je n’ai pas regardé la config du circuit de trop près, mais s’il s’agit bien d’un monostable donnant une impulsion étroite (+/- 1 ms) comme vous dites – cela donne un joli son « clic » un peu comme deux baguettes frappées ensemble.

(Si ce n’était pas le cas, vous obtiendrez une sorte de bruit sourd à la fois sur les fronts montant et descendant, ce qui n’est pas ce que l’on souhaite. L’impulsion étroite fonctionne beaucoup mieux en tant que signal audio que l’onde carrée basse fréquence, car elle consiste essentiellement en une brève rafale d’harmoniques à 1 kHz et plus – agréable et « clicky » qui est souhaitable pour un métronome.)

(L’ampli op inférieur, la partie est probablement un générateur de sons donnant A = 440Hz? J’ai vu l’autre sujet, mais, hors contexte, ce n’était pas clair.)

Si vous êtes curieux de ce genre de choses, regardez quelques circuits pour vieilles boîtes à rythmes comme ceux bien connus de Roland. Ils étaient assez ingénieux pour faire une simple synthèse analogique pour obtenir différents types de sons. Un autre classique utilisait un XOR avec rétroaction pour obtenir le son des « cymbales ». Ces sons sont devenus assez omniprésents à part entière.

(En parlant de métronomes, il est temps que je quitte cet écran et que je joue de la musique.)

t_nogic

Oui, la partie inférieure est un générateur 440Hz

 

CE, comment, fonctionne, TLC556?

 

google

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *