Commutation d’alimentation logique série 74 avec Gnd? (74Hc86)

danielheinrich

Commutation d’alimentation logique série 74 avec Gnd? (74Hc86)


J’essaie de couper l’alimentation de la puce pour « désactiver » toutes les sorties sans avoir besoin de connaître les valeurs d’entrée ou de les modifier. Que se passe-t-il si j’utilise un transistor NPN pour laisser la broche GND flotter et le tirer vers GND si le transistor est activé? Cela fonctionnerait-il? J’essaie d’utiliser un npn parce que mon circuit a un canal inutilisé dans un ULN2003 et j’essaie de réduire le nombre de composants.

Réponses


 Andy aka

Les entrées de la puce resteront actives et, plus que probablement, toutes les entrées «basses» «alimenteront» la masse du 74HC86 via des diodes de protection sur les entrées. Je ne pense pas que cela fonctionnera.

Brian Drummond

+1. J’ai vu un circuit TTL « légèrement peu fiable » où une puce n’avait aucune connexion à la terre. Il ne fonctionnait que lorsque toutes ses entrées étaient élevées en même temps! Sinon, les niveaux logiques n’étaient pas trop stables, mais assez bons pour cette application.


 PeterJ

La raison pour laquelle c’est une mauvaise idée est qu’en regardant la fiche technique ON Semiconductor 74HC86 par exemple, vous remarquerez que toutes les tensions maximales et recommandées sont référencées à la terre. Lorsque vous supprimez la mise à la terre, vous avez une situation où une entrée peut être à la terre, alors que Vcc est toujours appliqué et cela peut provoquer une fuite de courant à travers la puce le long de chemins non prévus.

Je recommanderais d’ajouter une logique supplémentaire pour gérer la situation correctement, même si cela augmentera le nombre de pièces. Vous pouvez par exemple regarder un tampon qui a une broche d’activation de sortie, peut-être quelque chose comme un 74HC365.

De plus, comme Wouter l’a souligné dans un commentaire, même sans ces limites de tension d’entrée, la fiche technique contient une section «conditions de fonctionnement recommandées». L’alimentation 0 V est en dehors de ces conditions, vous ne pouvez donc pas vous attendre à un comportement spécifique de la puce sans alimentation.

danielheinrich

Je préfère utiliser un mos de canal P supplémentaire pour résoudre mon problème et couper le courant à tout, mais merci à vous deux pour votre contribution. Ils auraient dû ajouter une broche OE sur le 86;)

PeterJ

@danielheinrich, pas de problème. Sachez que si vous avez coupé GND et Vcc, vous pouvez toujours avoir le même problème de toute façon, dans ce cas, une entrée peut être faible et l’autre élevée et provoquer le même problème. Il existe également des limites à ce qu’une entrée ne soit pas supérieure à Vcc.

Wouter van Ooijen

Même sans ces limites sur la tension d’entrée: la fiche technique a une section «conditions de fonctionnement recommandées». L’alimentation 0 V est en dehors de ces conditions, vous ne pouvez donc pas vous attendre à un comportement spécifique de la puce avec une alimentation 0 V. Vous pouvez bien sûr l’essayer et voir ce que fait la puce, mais ce n’est pas exactement une bonne ingénierie.

danielheinrich

Je conduis un ULN2003 avec lui pour alimenter un moteur pas à pas unipolaire. Mon problème est que si j’utilise le 86 pour n’avoir besoin que de deux au lieu de quatre broches numériques, il n’y a pas de véritable « Off » pour le moteur car certains enroulements sont toujours alimentés. J’utiliserais le mosfet p-ch pour couper l’alimentation du moteur, pas le 74hc86 ou l’Uln2003.

 

(74Hc86), 74, avec, commutation, d’alimentation, GND?, logique, série

 

google

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *