Contournement de la batterie DSLR pour alimenter la caméra à partir de l’alimentation à moindre coût avec des optocoupleurs bidirectionnels

Genom

Contournement de la batterie DSLR pour alimenter la caméra à partir de l’alimentation à moindre coût avec des optocoupleurs bidirectionnels


J’essaie d’alimenter mon reflex numérique Nikon avec une source d’alimentation permanente au lieu de la batterie pour de longues captures (du jour au lendemain) sans acheter l’adaptateur de batterie trop cher. Je ne peux pas simplement connecter un convertisseur AC-DC à une tension correcte, car Nikon vérifie la batterie (ou la source d’alimentation) et refuse de fonctionner, si la source d’alimentation n’est pas vérifiée. J’ai déjà posé des questions sur un simple hack, que vous pouvez voir ici: simplement connecter le chargeur, la batterie et l’appareil photo tous ensemble

Cela s’avère être mauvais, car la carte du chargeur peut ne pas gérer les pics de courant et la connexion (chargement? Ou non?). Ainsi, le chargeur peut être commuté avec un convertisseur AC-DC. Cependant, Nikon vérifie la batterie. J’ai écouté la communication série avec un analyseur logique, qui comprend à chaque fois des données différentes. Je ne peux pas vraiment le décoder et s’il est aléatoire, alors la cryptographie est impliquée. Plus d’informations que vous pouvez trouver ici . Ils ont même mis la puce FPGA à l’intérieur de la batterie pour gérer la vérification (selon certains blogs). Je ne peux pas contourner la batterie. Cependant, je pensais que je pouvais utiliser un optocoupleur bidirectionnel pour connecter uniquement la broche série de la batterie à l’appareil photo. De cette façon, la différence de tension ne sera pas un problème entre la batterie et l’alimentation (car elles seront isolées avec un optocoupleur) mais l’appareil photo pourra communiquer avec la batterie pour le vérifier mais n’aura aucun indice, où le pouvoir vient en fait.

En voici une illustration: Optocoupleur bidirectionnel-batterie et schéma de la caméra

La communication se produit à 33333 Hz (30 μs pour chaque bit) logique 3,3 V entre la batterie et l’appareil photo. La tension de la batterie peut varier entre 7,2 et 8,2 V. Fonctionnement de l’adaptateur d’alimentation d’origine L’optocoupleur doit gérer 33333 Hz à 3,3 V. Étant donné que je ne suis pas très familier avec l’électronique de puissance et que je ne veux pas tuer mon appareil photo, je voudrais vous demander ce qui peut mal tourner avec cette configuration (avant d’essayer de détruire mon appareil photo)? Comment puis-je faire cela en toute sécurité?

Réponses


 Henry Crun

Sur mon Panasonic, lorsque je dois faire un long laps de temps et avant que l’adaptateur spécial puisse être acheté, j’ai piraté une batterie existante du marché secondaire et attaché deux fils fins (des bandes de papier en fait) directement aux languettes de la batterie (le flex sortant des cellules), où ils se fixent au petit circuit imprimé de protection à l’avant de la batterie.

Ils ont amené la connexion de la batterie à l’arrière de la batterie, et à travers un trou à l’arrière, et à travers le trou (fourni) dans le couvercle de la batterie. Collez le boîtier de la batterie avec du ruban Kapton, car il est très mince.

Faites ensuite flotter la batterie avec un simple régulateur lm317. Le flotteur n’a qu’à répondre à la consommation moyenne de courant à long terme, car la batterie alimente l’appareil photo pendant les prises de vue.

schématique

simuler ce circuit – Schéma créé à l’aide de CircuitLab

L’arrangement fonctionne bien – il l’a fait une fois que j’ai pensé à mettre la diode …

Vous devez vous assurer de ne pas surcharger. Si la tension de la cellule est de 3,8 V / cellule (Panasonic a une batterie à 2 cellules = 7,6 V) lorsque vous flottez sur l’alimentation externe, vous êtes bien loin de la surcharge (> 4,2 V / cellule). Cette tension maintient la batterie à ~ 3/4 de charge, ce qui me convient.

Réfléchissez à la façon dont vous pourriez améliorer les choses. Remarque D2 pour protéger contre l’inversion de polarité. Si vous faites cela dans une voiture, vérifiez si des parties métalliques exposées de l’appareil photo sont connectées à l’une ou l’autre des bornes de la batterie. (si le métal était connecté à B +, toucher la caméra à la voiture serait destructeur)

Genom

C’est donc similaire à ma question précédente? Je peux « charger » (pas vraiment) et alimenter l’appareil photo en même temps? Dans votre schéma, l’appareil photo serait plus à droite connecté à la batterie non?

Henry Crun

Oui, ce n’est pas un problème. À l’intérieur de la batterie se trouve un petit circuit imprimé, qui déconnecte l’appareil photo lorsque la batterie devient plate (<3 V / cellule). Si vous aplatissez totalement une pile au lithium, elle est détruite. (et oui c’est – j’ai laissé la diode, et R1 a aplati la batterie). Vous pouvez également vous connecter à l’extérieur de la batterie – les bornes +/- de l’appareil photo, et cela fonctionnerait également. Mécaniquement, couper la batterie était plus facile pour mon appareil photo, et j’ai choisi de me connecter aux cellules, car je n’aurai pas d’effet inconnu du circuit de protection de cette façon.

 

#à, #de, #la, #pour, Alimenter, avec, batterie, bidirectionnels, caméra, contournement, coût, des, DSLR, l’alimentation, moindre, optocoupleurs, partir

 

google

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *