Dans Genèse 1:31, que signifie «très bon»?

C. Stroud

Dans Genèse 1:31, que signifie «très bon»?


En général, «Très bien» est relatif, c’est-à-dire meilleur que «bon» mais pas aussi bon que «très, très bon». Certainement pas absolu, c’est-à-dire «parfait». Même si «très bon» signifiait «parfait», cela pourrait signifier que la création, y compris Adam, était «apte à l’usage».

Que signifie spécifiquement «très bon» dans Genèse 1:31:

Et Dieu a vu tout ce qu’il avait fait, et voici, c’était très bon . Et il y avait le soir et il y avait le matin, le sixième jour. ESV

Réponses


 Rebecca Pinto

Le mot «bon» est «tov» qui signifie être en harmonie avec Dieu. Ainsi, tout au long de Gen 1, Elohim voit sa création comme Tov; harmoniser avec Lui. Mais après avoir créé l’homme, nous lisons dans «Genèse 2:18:« Et le Seigneur Dieu dit: Il n’est pas bon que l’homme soit seul; Je lui ferai une aide pour lui. « En hébreu Ezer k’negdo. Remarque, quand il a créé les mers, il a dit que c’était » bon « en harmonie avec lui, les animaux, il a vu étaient bons, le soleil et les étoiles étaient bonnes, mais il ne voit pas que l’homme était bon quand il l’a créé. La seule fois où le mot «tov» est utilisé en relation avec l’homme est dans Gen 2:18 disant qu’il n’était pas bon ou en harmonie avec Dieu !! Cela ne signifie pas qu’il était pécheur, tout simplement pas dans un état d’harmonie parfaite avec Dieu. Dieu a souligné tout ce qu’il a créé et a expliqué à l’homme que c’était bon. Le libre arbitre a séparé l’homme de l’harmonie parfaite avec Dieu, mais si longtemps comme lui, par son libre arbitre, participait à tout ce qui était en harmonie avec Dieu, il serait alors en harmonie avec Dieu (1:31). Un homme se tournerait vers une femme pour le guider dans les choses spirituelles. l’ennemi a tenté Eve et non Adam parce qu’il savait qu’Adam suivrait les instructions d’Eve.

Le mot pour une femme est «yaldah». Les sages soulignent que le mot commence par un «yod» et se termine par un «il» qui épelle le mot «Yah», la forme abrégée du nom de Dieu. Le «yod» représente un messager du ciel; le lamed, prière; le daleth, une porte d’entrée; et le lui, la présence de Dieu. Une femme est un messager du ciel qui, par la prière, sera une porte vers la présence de Dieu. Et puis Elohim dit que la création est Tov Me’od – Très bien !!


 Der Übermensch

«Très bien» (טוֹב מְאֹד) semble suggérer que tout a été adapté à son objectif, comme vous le dites. Dans Jer. 24; 3, lorsque Jérémie décrit certaines figues, il dit «les bonnes figues sont très bonnes» (הַתְּאֵנִים הַטֹּבוֹת טֹבוֹת), «et les« mauvaises [figues] sont très mauvaises »(וְהָרָעוֹת רָעוֹת מְאֹד). Plus important encore, ces «très mauvaises» figues, dit-il, «vous ne mangerez pas du mal» (לֹא תֵאָכַלְנָה מֵרֹעַ), mais les figues étaient parmi ces arbres que Dieu a créés «bons à manger» (טוֹב לְמַאֲכָל). 1 En d’autres termes, ce qui est «très mauvais» n’est plus adapté à son objectif.


Notes de bas de page

1 Gen.2: 9


 Possibilité

Le mot hébreu «  Towb  » est traduit par «  bon  », mais il est souvent aussi traduit par «  meilleur  », il semble donc peu probable que «  meod  » soit appliqué ici pour signifier «  très  » bon, dans un sens relatif.

Dans chacune des occasions précédentes de la Genèse, quand Dieu a vu que c’était bon , «cela» se réfère spécifiquement à l’étape suivante de la création. Ce dernier, cependant, fait référence à «tout ce que Dieu avait fait». Ainsi, l’ajout de meod aurait plus probablement un sens d ‘«abondance», si vous considérez à quel point il se réfère à la fois.

Ici, Dieu voit que tout ce qu’il a fait est tout bon dans son abondance. Par conséquent, aucun «mal» n’existe, de sa perspective globale de la création.


 xiota

2896 towb טוב pleasant, agreeable, good

Alors que 2896 pourrait se référer à « apte à l’usage » (dans le sens de « agréable »), cela semble être un tronçon. Plus probablement, cela signifie simplement qu’Elohim était satisfait de ses réalisations. Il n’y a personne d’autre pour dire « bon travail », alors il le dit lui-même. Notamment, 2896 est le même mot utilisé dans Genèse 3: 6 pour décrire le fruit de l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal comme « bon pour la nourriture » – agréable à manger – non toxique.

3966 meod מאד muchness, force, abundance

Genèse 1 est de la poésie avec beaucoup de répétitions et d’allitérations. Le «très» arrive presque à la fin. Chacun des éléments précédents était « bon », donc dans l’ensemble, ils sont « très bons » – ou abondamment / excessivement bons – la somme est supérieure à ses parties?


Il n’est pas prudent de mettre trop l’accent théologique sur des lectures spécifiques de mots et expressions particuliers. Sinon, cela signifierait qu’Elohim a littéralement percé une barrière physique solide entre la terre et les cieux pour garder les eaux au-dessus et en dessous séparées (Gen 1: 7). Bien que les traductions modernes tendent à cacher cette vision, il y a eu et il y a toujours des désaccords majeurs entre l’astronomie et la cosmologie religieuse.

7549 . raqia: an extended surface, expanse
7554 . raqa: to beat, stamp, beat out, spread out

Une racine primitive; marteler la terre (en signe de passion); par analogie pour se développer (en martelant); par implication, pour superposer (avec de fines feuilles de métal) – battre, élargir, étendre à l’étranger (en avant, en dessus, en dehors, en plaques), tamponner, étirer.

 

1:31,, bon, dans, Genèse, que, signifie, très

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *