Dans Marc 14:34, Jésus est-il «triste de la mort», «si triste qu’il pourrait mourir» ou «va être triste jusqu’à sa mort»?

Dans Marc 14:34, Jésus est-il «triste de la mort», «si triste qu’il pourrait mourir» ou «va être triste jusqu’à sa mort»?


Dans Marc 14:34, Jésus est-il « triste de la mort », « si triste qu’il pourrait mourir » ou « va être triste jusqu’à sa mort »?

Mar 14:34 Et il leur dit:  » Mon âme est très triste, même à mort . Restez ici et veillez. »

Westcott et Hort / [Variantes NA27]

Ma pensée est qu’il dit « je serai triste jusqu’à ma mort ». Est-ce exact?

Dick Harfield

Le verbe (ἐστιν) n’est-il pas au présent?

Susan ♦

@ DickHarfield Oui. Mais voir, par exemple, Jean 21:22, 1 Ti 4:13 (en utilisant l’indicatif présent pour un événement futur après ἕως – il y a une conjonction).

Réponses


 Susan

Non, cela ne veut pas dire « je serai triste jusqu’à ma mort ». Le mot ἕως (« jusqu’à ») est utilisé ici comme une préposition plutôt que comme une conjonction , comme indiqué dans la sous-entrée # 5 du BDAG:

marqueur de degré et de mesure, indiquant la limite supérieure, jusqu’au point … Mk. 14:34 …

La phrase signifie alors « chagrin jusqu’à la mort ». Cela reste moins que parfaitement visible, mais la singularité de l’expression est utile en ce qu’elle suggère une allusion à des textes OT dont le langage résonne ici. Le parallèle verbal le plus proche de la phrase d’intérêt est Jonas 4: 9:

חָֽרָה־לִי עַד־מָֽוֶת
Σφόδρα λελύπημαι ἐγὼ ἕως θανάτου.
Je suis extrêmement affligé jusqu’à la mort.

Le grec suit de près l’hébreu, lui-même pas une expression courante, n’apparaissant nulle part ailleurs dans la Bible hébraïque. Les commentateurs sont divisés quant à savoir s’il doit être considéré comme hyperbolique (« assez triste pour mourir ») ou un superlatif inhabituel (« excessivement triste »), mais le sens est suffisamment clair.

Dans le contexte, Marc 14:34 est encore clarifié par son allusion aux Psaumes LXX, 1 en particulier le Psaume 41: 6a, 12a (= EVV 42: 5, 11; Heb.42: 6,12) et 42: 5a (= EVV et Héb.43: 5), qui sont identiques:

מַה־תִּשְׁתּ֬וֹחֲחִ֨י ׀ נַפְשִׁי וַתֶּהֱמִ֪י עָ֫לָי
Pourquoi es-tu abattu, ô mon âme, et pourquoi es-tu en ébullition en moi?
ἵνα τί περίλυπος εἶ, ψυχή, καὶ ἵνα τί συνταράσσεις με;

L’idée est celle d’un chagrin écrasant. 2


1. Le grec περίλυπος (« triste ») est un mot rare, utilisé seulement 7 fois dans la LXX; seuls les trois versets (identiques) mentionnés ici ont un référent ψυχή (« âme »).

2. Pour un aperçu des options d’interprétation et une conclusion différente, voir WL Holleran ( Le synoptique Gethsémani. Une étude critique ) qui voit ici une demande de Jésus de mourir, ici et maintenant, et d’échapper ainsi au tourment de la croix. Une prise connexe (citée ici) qui ne va pas aussi loin est celle de Bultmann (TDNT, IV [Grand Rapids, 1967] 323), qui voit le sens «évident»: «être si plein de chagrin que je le ferais plutôt être mort « . Néanmoins, les commentaires en anglais ne parviennent généralement pas à voir un souhait de mort ici (Cranfield, Evans, France, Marcus).

 

#de, #la, #ou, 14:34,, dans, Est-il, être, Jésus?, jusqu’à, Marc, mort, mourir?, pourrait, qu’il, sa, si, triste, va

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *