Dans Philippiens 2:10, à quoi ou à qui le mot grec καταχθονίων fait-il référence?

Dans Philippiens 2:10, à quoi ou à qui le mot grec καταχθονίων fait-il référence?


Le texte grec de Phil. 2:10 déclare,

Textus Receptus, 1550, Phil. 2:10

ἵνα ἐν τῷ ὀνόματι Ἰησοῦ πᾶν γόνυ κάμψῃ ἐπουρανίων καὶ ἐπιγείων καὶ καταχθονίων

que la version King James (1769) traduit par:

Que, au nom de Jésus, chaque genou fléchisse, des choses dans le ciel, des choses sur la terre et des choses sous la terre;

À quoi ou à qui le mot grec καταχθονίων (« [les choses] sous la terre ») se réfère-t-il exactement?

Réponses


 Mark Edward

Katachthonios dans la littérature grecque antique

Littéralement parlant, καταχθόνιος signifie simplement «sous la terre», du préfixe κατά (en bas) et χθόνιος ([sous] terre). Mais il semble avoir été inventé avec un référent spécifique: 1

Perséphone, déesse des enfers, est fille de Demeter, déesse du maïs, et Zeus Chthonios, l’ami du fermier, ne peut guère être dissocié de ce Zeus Katachthonios que Homer représente comme gouvernant aux côtés de Perséphone.

Ce «Zeus Katachthonios» n’était pas le Zeus, mais en fait Hadès, donné un nom qui signifiait «Zeus des enfers». 2 Ceci associe immédiatement καταχθόνιος aux morts.

La Bibliothèque numérique de Persée répertorie καταχθόνιος comme apparaissant moins de vingt fois dans la littérature grecque ancienne, l’une de ces occasions étant l’utilisation de Paul ici aux Philippiens.

Environ trois ou quatre décennies avant Paul, Strabon a utilisé le mot pour faire référence aux offrandes faites aux καταχθονίους δαίμονας, «  divinités infernales  » ( Géographie 5.4.5) et καταχθονίοις θεοῖς, «  divinités infernales  » (6.2.11).

Dionysius d’Halicarnasse, un contemporain de Strabon, l’utilise essentiellement de la même manière, mais il utilise également directement le mot pour décrire la vie après la mort des humains:

Et s’il y a vraiment un endroit qui recevra les âmes des hommes une fois libérés du corps, ce n’est pas cet endroit souterrain [καταχθόνιος] et sombre où, disent les hommes, les malheureux habitent, qui recevront les miens, ni la région appelée la Plaine de Lethe … ( Antiquités romaines 8.52.4)

Selon le Dictionnaire théologique du Nouveau Testament : 3

katachthónios est commun en grec profane par rapport aux enfers. Dans le NT, cela se produit uniquement dans Phil. 2:10 dans une phrase dénotant, sans autre précision, la totalité des êtres (cf. Apoc. 5:13). Tenter une classification, par exemple en voyant dans les katachthónioi les morts qui reposent sur la terre, c’est manquer la nature poétique-liturgique du passage.

Bien que l’entrée suggère que l’utilisation de Paul est «  poétique-liturgique  » et s’oppose à une signification faisant référence à «  les morts qui reposent sur la terre  », il est difficile de manquer la façon dont il utilise le mot à côté de οπουρανίων (au ciel) et ἐπιγείων (sur la terre) et les parallèles étroits dans Apocalypse 5.3 et 13. Le verset 3 se lit comme suit:

Et personne au ciel [ἐν τῷ οὐρανῷ] ou sur la terre [ἐπὶ τῆς γῆς] ou sous la terre [ὑποκάτω τῆς γῆς] n’a pu ouvrir le parchemin ou le regarder.

Et Apocalypse 5.13:

Puis j’ai entendu chaque créature dans le ciel [ἐν τῷ οὐρανῷ] et sur la terre [ἐπὶ τῆς γῆς] et sous la terre [ὑποκάτω τῆς γῆς] et dans la mer, et tout ce qui est en eux, en chantant, ‘Pour celui qui est assis sur le trône et à l’Agneau, bénédiction, honneur, gloire et puissance pour toujours et à jamais!

Jean a clairement l’intention de résumer tous les niveaux de la création de Dieu et les regroupe d’une manière similaire à Paul. Mais John comprend un autre domaine, «la mer»; il se réfère aux créatures «dans» «la mer» une autre fois, dans Apocalypse 20.13: les morts sont ressuscités pour jugement, et sortent de «la mer» ainsi que de «la mort et le séjour des morts». Il semble que Jean utilise «sous la terre» pour décrire Hadès, la sphère de la création de Dieu qui englobe les morts.

Sur la base de tout cela, il est évident que l’intention de Paul est de donner un résumé complet de toutes les créatures dans toute la création, où καταχθόνιος se réfère au «monde souterrain» et à tous les morts qui s’y trouvent.


Concernant le Tartare

Le terme Τάρταρος (Tartarus), comme καταχθόνιος, n’est utilisé qu’une seule fois dans le nouveau testament, par l’auteur de 2 Pierre. Cet auteur, décrivant des anges pécheurs emprisonnés à Τάρταρος, a écrit sa lettre vers 120 après JC, plusieurs décennies après la mort de Paul. Τάρταρος était parfois associé à l’Hadès, mais il était aussi parfois dit qu’il était encore plus «sous» le monde souterrain.

Bien qu’il soit possible que Paul ait prévu que καταχθόνιος inclue davantage des «  démons  » ou des «  anges déchus  » en plus des morts, nous n’avons aucun moyen de savoir avec certitude si sa conception de καταχθόνιος incluait ou chevauchait Τάρταρος. Parce que 2 Pierre a été écrit un certain temps après que Paul était en vie, il serait difficile de l’utiliser pour interpréter rétroactivement le sens de Paul dans Philippiens 2.10.


Notes de bas de page

1 Robert Parker, Sur la religion grecque (2011) 81.

2 WKC Guthrie, Les Grecs et leurs dieux (1950) 217.

3 Gerhard Kittel, Gerhard Friedrich, Dictionnaire théologique du Nouveau Testament: abrégé en un seul volume (1985) 421.


 enegue

Philippiens 2:10

entrez la description de l'image ici

Remarques:

  1. ἐπουράνιος : de ἐπί + οὐρανός = « sur » + « les cieux »

  2. ἐπίγειος : de ἐπί + γῆ = « sur » + « la terre »

  3. καταχθόνιος : de κατά + χθών = « en bas » + « la terre / terre », c’est-à-dire un pseudonyme pour « hades » – le lieu des morts.

Conclusion

καταχθονίων fait référence à ceux qui résident dans « Hadès » – le lieu des morts.

Le mort «pliant le genou» suppose une résurrection de chaque âme qui ait jamais vécu, depuis le début du dessein de Dieu pour la création jusqu’à sa fin.

enegue

Ce que je vous ai donné, c’est ma vision de ce qui est écrit dans les Écritures. Les anges déchus ne plieront probablement pas leurs genoux, mais le texte ici ne dit pas qu’ils doivent le faire, seulement qu’ils « devraient » (κάμψῃ ASA-3S). Comme toutes les créatures de Dieu dotées d’une volonté, elles sont libres de se faire plaisir. En ce qui concerne le Tartare, c’est sans aucun doute le même que la fosse d’Apocalypse 9: 1, que Satan débloquera en temps voulu .


 Robin

ἵνα ἐν τῷ ὀνόματι Ἰησοῦ πᾶν γόνυ κάμψῃ ἐπουρανίων καὶ ἐπιγείων καὶ καταχθονίων,

2:10 afin qu’avec ~ le nom de ~ Yeshua, chaque genou doit s’incliner, de ~ céleste [ceux], et de ~ sur terre [genoux], et de ~ souterrain [ceux], (~ robin)

Il n’y a aucune raison pour que l’utilisation ultérieure de Τάρταρος (Tartarus), par un autre auteur du NT, empêche que ce soit à cela que Paul faisait référence. Certes, c’est une supposition que c’est ce que Paul voulait dire, mais c’est aussi une supposition que Paul n’avait pas cela à l’esprit, juste parce que la description du mot particulier (Tartare) n’est utilisée que beaucoup plus tard. J’ai également des réserves contre les hypothèses doctrinalement importées selon lesquelles il s’agit d’une sphère des morts, car il faudrait également avoir supposé un grand nombre d’autres concepts religieux sur l’enfer, les hadès, le purgatoire, etc.

C’est-à-dire que la question initiale était: « A qui se réfère l’adjectif » katachthon « ? Et la réponse la plus honnêtement logique serait … Nous ne savons vraiment pas!

Nous savons cependant, d’après le contexte, qu’ils doivent être distingués de ceux qui ont des genoux célestes (A-GPM) et ceux d’entre nous qui ont des genoux sur terre (A-GPM). Autrement dit, je pense que la question d’origine est quelque peu mal orientée quand elle demande « à qui » … parce que le verset ne parle pas vraiment, ou ne fait pas de distinction de « qui », mais dit simplement simplement que « chaque genou devrait s’incliner, « peu importe où ce genou se trouve.

 

#à, #ou, 2:10?, dans, fait-il, grec, Le, mot, Philippiens, qui, quoi, référence, καταχθονίων

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *