Différence entre Bhuvaneswari et Lalitha devi et leur emplacement

Partager le savoir

Différence entre Bhuvaneswari et Lalitha devi et leur emplacement


Quelle est la différence entre Bhuvaneswari et Lalitha devi? Qui est actuellement à Manidweepam? À Devi Bhagavat, on dit que Bhuvaneswari réside à Mandidweepam mais beaucoup disent que c’est Lalitha devi. Laquelle est correcte?

Réponses


 Dr. Vineet Aggarwal

Bhuvaneshwari et Lalita, également connus sous le nom de Tripura Sundari et Shodashi, appartiennent au groupe de déesses connues sous le nom de Dash Mahavidyas. L’histoire de leur origine se trouve dans cette question que j’avais posée plus tôt.

Dans le livre The Ten Great Cosmic Powers, une analyse brillante de chacun des Dash Mahavidyas est donnée et je partage les remarques sur les deux déesses en question pour que vous compreniez la différence entre elles:

La déesse Tripura Sundari représente la beauté:

entrez la description de l'image ici

entrez la description de l'image ici

La déesse Bhuvaneshwari représente l’espace:

entrez la description de l'image ici

Tous les Maha Vidyas représentent différents faits de la même déesse. En réponse à la deuxième partie de votre question, le chapitre 10, livre 12, Devi Bhagvat Puran donne la description du Mani Dvip:

1-20. Vyâsa a dit: – O Roi Janamejaya! Ce qui est connu dans les S’rutis, dans la Subâla Upanisada, comme le Sarvaloka sur le Brahmaloka, c’est Manidvîpa. Ici réside le Devî. Cette région est supérieure à toutes les autres régions. Par conséquent, il est nommé «Sarvaloka». Le Devî a construit ce lieu d’autrefois selon Sa volonté. Au tout début, le Devî Mûla Prakriti Bhagavatî a construit cet endroit pour Sa résidence, supérieur à Kailâs’a, Vaikuntha et Goloka. En vérité, aucun autre endroit de cet univers ne peut se tenir devant lui. Par conséquent, il est appelé Manidvîpa ou Sarvaloka comme supérieur à tous les Lokas. Ce Manidvîpa est situé au sommet de toutes les régions et ressemble à un parapluie. Son ombre tombe sur le Brahmânda et détruit les douleurs et les souffrances de ce monde.

Avant d’aller plus loin dans les détails, le point à retenir est que toute la ville est décrite comme ayant plusieurs murs disposés de manière concentrique et qu’il y a différents occupants de chaque région entre les différents murs. Le chapitre suivant donne plus de détails sur les régions entre les dixième et treize murs et Bhuvaneshwari est mentionné résidant dans la région entre les 12e et 13e murs:

À côté de ce boîtier Gomeda vient le boîtier en diamants. Il fait dix yojanas de haut; de tous côtés il y a les portes d’entrée; les portes y sont articulées avec de jolis mécanismes. De beaux nouveaux arbres de diamant existent ici. Toutes les routes, les routes royales, les arbres et les espaces pour arroser leurs racines, réservoirs, puits, réservoirs, Sâranga et autres instruments de musique sont tous en diamants. Ici habite S’rî Bhuvanes’varî Devî avec ses accompagnateurs. O roi! Chacun d’eux a des assistants lakh. Tous sont fiers de leur beauté. {……} A côté de cette enceinte de diamant vient le treizième mur d’enceinte en Vaidûrya mani.

C’est là que résident les Ashta Matrikas:

(1) Brâhmî, (2) Mâhes’varî, (3) Kaumârî, (4) Vaisnavî, (5) Vârâhî, (6) Indrânî, (7) Châmundâ et (8) Mahâ Laksmî. Leurs formes sont semblables à celles de Brahmâ et Rudra et d’autres. Ils sont toujours engagés à faire du bien à l’Univers et résident ici avec leurs propres Vâhanas et leurs propres armes.

Le texte mentionne en outre que les dix Mahavidyas résident dans la 18e enceinte:

À côté de cela vient le dix-huitième mur d’enceinte construit en Navaratna (les neuf joyaux). Elle est large de plusieurs yojanas. Ce mur d’enceinte est supérieur à tous les autres et il est également plus haut. Sur les quatre côtés, il existe d’innombrables maisons, réservoirs, réservoirs, tous construits en Navaratna; ceux-ci appartiennent aux Devîs, les Déités présidantes des Âmnâyas (ce qui doit être étudié ou appris par cœur; les Védas). Les dix Mahâ Vidyâs, Kâlî, Târâ, etc., de S’rî Devî et des Mahâbhedâs, c’est-à-dire que tous leurs Avatâras habitent tous ici avec leurs Âvaranas, Vâhanas et ornements respectifs.

entrez la description de l'image ici

À côté de cette enceinte finale se trouve le palais de la Déesse suprême:

À côté de ce mur d’enceinte se trouve le chef et le couronnement du palais de S’rî Devî, construit en pierres précieuses de Chintâmani.

Ceci est décrit plus en détail dans le chapitre 12, livre 12 du Devi Bhagawatam :

À l’intérieur de celle-ci est placée la plate-forme surélevée, l’estrade et le canapé sur lesquels le Devî prend Son siège honorable. Les dix S’akti-tattvas forment les escaliers. Les quatre jambes sont (1) Brahmâ, (2) Visnu, (3) Rudra et (4) Mahes’vara. Sadâs’iva forme la planche de couverture supérieure. Sur ce S’rî Bhuvanes’vara Mahâ Deva ou l’Architecte Suprême de l’Univers règne. […..] Sa couleur est blanc cristal, et sur Ses genoux gauche S’rî Bhuvanes’varî Devî est toujours assis.

Il est clair que la description, bien que mentionnant Bhuvaneshwari, est celle de la déesse Tripura Sundari également connue sous le nom de Lalita. Pour rendre la ressemblance plus claire, je partage également une image ci-dessous:

entrez la description de l'image ici

D’après les descriptions ci-dessus, il serait sûr de dire que toutes les différentes formes de la déesse sont présentes dans Mani Dvipa bien que la divinité centrale soit la déesse Lalita ou Tripura Sundari qui est flanquée des autres formes, y compris Ma Bhuvaneshwari.


 Rakesh Joshi

Manidweepa est comme une demeure de déesse. Bhuvaneshwari est l’un des dix mahavidyas et lalita est également considérée comme la déesse suprême. Donc, dans les deux cas, il est vrai qu’ils résident à Mani Dweepa. Pour une description détaillée, reportez-vous à lalita sahasranama. Mani dwipa signifie littéralement l’île des joyaux

 

#et, Bhuvaneswari, Devi?, différence, emplacement?, entre, Lalitha, leur

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *