Est-il nécessaire qu’un homme éclairé possède des Siddhis ou des pouvoirs spéciaux?

Rakesh Joshi

Est-il nécessaire qu’un homme éclairé possède des Siddhis ou des pouvoirs spéciaux?


Nous connaissons de nombreux saints qui possédaient des siddhis dans le passé. Les siddhis sont-ils un critère pour une personne éclairée?

Rohit.

Bouddha a obtenu de nombreux Siddhi tout en étant illuminé. Il est devenu presque omniscient.

Rohit.

Je ne sais pas combien est vrai, mais vous pouvez consulter les références ci-dessous. en.m.wikipedia.org/wiki/Miracles_of_Gautama_Buddha

Yogi

@Seeker Raison possible des siddihis de Bouddha, il était un avatar de Shriman Narayana.

Rakesh Joshi

@Rickross enfin une certaine appréciation pour ce « nacheez » …

Rick Ross

Non rien de ce genre .. je pense que je t’aime .. 🙂

Réponses


 Swami Vishwananda

Non ça ne l’est pas. Les pouvoirs sont une diversion qui nous maintient liés à ce monde. Patanjali dans ses Yoga Aphorisms , Chapitre 3 (commentaire de Swami Vivekananda; disponible ici sous le titre Raja Yoga , sous-titre Patanjali’s Yoga Aphorisms , sous-sous-titre Powershttp://cwsv.belurmath.org/volume_1/vol_1_frame.htm ):

  1. En faisant Samyama sur la discrimination entre le Sattva et le Purusha viennent l’omnipotence et l’omniscience.

Lorsque la nature a été conquise et que la différence entre le Purusha et la nature a été réalisée – que le Purusha est indestructible, pur et parfait – alors vient la toute-puissance et l’omniscience.

  1. En abandonnant même ces pouvoirs, vient la destruction de la graine même du mal, qui mène à Kaivalya.

Il atteint la solitude, l’indépendance et devient libre. Quand on abandonne même les idées d’omnipotence et d’omniscience, il y a rejet total de la jouissance, des tentations des êtres célestes. Lorsque le Yogi a vu tous ces merveilleux pouvoirs et les a rejetés, il atteint le but. Quels sont tous ces pouvoirs? Simplement des manifestations. Ils ne valent pas mieux que les rêves. Même la toute-puissance est un rêve. Cela dépend de l’esprit. Tant qu’il y a un esprit, il peut être compris, mais le but dépasse même l’esprit.

  1. Le Yogi ne devrait pas se sentir séduit ou flatté par les ouvertures des êtres célestes par peur du mal à nouveau.

Il y a aussi d’autres dangers; des dieux et d’autres êtres viennent tenter le Yogi. Ils ne veulent pas que quiconque soit parfaitement libre. Ils sont jaloux, tout comme nous, et pires que nous parfois. Ils ont très peur de perdre leur place. Ces Yogis qui n’atteignent pas la perfection meurent et deviennent des dieux; quittant la route directe, ils entrent dans l’une des rues latérales et obtiennent ces pouvoirs. Ensuite, encore une fois, ils doivent naître. Mais celui qui est assez fort pour résister à ces tentations et aller directement au but, devient libre.

Et aussi dans Raja Yoga , chapitre intitulé Dhyana et Samadhi , Swami Vivekananda dit:

Lorsque, par les préparatifs précédents, il devient fort et contrôlé, et a le pouvoir d’une perception plus fine, l’esprit doit être employé dans la méditation. Cette méditation doit commencer avec des objets grossiers et monter lentement de plus en plus fin, jusqu’à ce qu’elle devienne sans objet. L’esprit doit d’abord être employé à percevoir les causes externes des sensations, puis les mouvements internes, puis sa propre réaction. Lorsqu’il aura réussi à percevoir par lui-même les causes externes des sensations, l’esprit acquerra le pouvoir de percevoir toutes les belles existences matérielles, tous les beaux corps et toutes les formes. Quand il peut réussir à percevoir les mouvements à l’intérieur d’eux-mêmes, il prendra le contrôle de toutes les ondes mentales, en lui-même ou dans les autres, avant même qu’elles ne se soient traduites en énergie physique; et quand il pourra percevoir la réaction mentale par lui-même, le Yogi acquerra la connaissance de tout, comme tout objet sensible, et chaque pensée est le résultat de cette réaction. Alors il aura vu les fondements mêmes de son esprit, et ce sera sous son contrôle parfait. Différents pouvoirs viendront au Yogi, et s’il cède aux tentations de l’un d’entre eux, la route vers son progrès sera barrée. Tel est le mal de courir après les plaisirs. Mais s’il est assez fort pour rejeter même ces pouvoirs miraculeux, il atteindra le but du Yoga, la suppression complète des vagues dans l’océan de l’esprit. Alors la gloire de l’âme, non perturbée par les distractions de l’esprit ou les mouvements du corps, brillera dans toute sa splendeur; et le Yogi se retrouvera tel qu’il est et comme il l’a toujours été, l’essence de la connaissance, l’immortel, l’omniprésent.

Le critère qui est nécessaire pour atteindre l’illumination est la pureté du cœur. Le Katha Upanishad (II.iii.15) dit:

Lorsque tous les nœuds du cœur sont détruits, même lorsqu’un homme est vivant, un mortel devient immortel. Cette seule chose est l’instruction (de tous les Upanishads).

Et Swami Vivekananda ( Complete Works , V4, p 220) dit:

La valeur de l’éthique pour le Yogi réside dans le fait qu’elle rend l’esprit pur. Plus l’esprit est pur, plus il est facile de le contrôler. L’esprit prend chaque pensée qui monte et la règle. Plus l’esprit est grossier, plus il est difficile de le contrôler.

Avec un esprit pur, l’amour de Dieu naît. Krishna dit dans la Gita (14.26), traducteur Swami Nikhilananda:

Et celui qui Me vénère avec le yoga de l’amour indéfectible s’élève au-dessus des gunas et devient apte à ne faire qu’un avec Brahman.


 Anonymous

Siddhi n’est pas atteint en courant après lui. Pour Dieu, rien n’est un siddhi ou un événement miraculeux. Une fois qu’un sadhaka atteint l’état de réalisation de Dieu, il est en fait immergé dans la conscience de Dieu, où il entre dans la peau virtuelle du Seigneur de l’univers et peut voir / faire les choses à sa manière. Donc, naturellement, pour atteindre ce niveau, beaucoup de tapasya et de sadhana sont nécessaires, ce qui active naturellement de nombreux centres de notre corps – physique / subtil / causal, ce qui donne naturellement au sadhaka accès à des royaumes supérieurs et peut faire des choses normales pour ce royaume, qui sont « miraculeux » dans ce domaine. En fait, si vous voyez, dans les yugas Satya, Treta et Dwapara, avoir des siddhis était naturel. C’est juste que vous êtes plus à l’écoute des Purusha et Prakriti.

SwiftPushkar

+1 Pour une bonne réponse, mais citez des sources, sinon votre réponse pourrait être supprimée par la communauté.

SwiftPushkar

Oui, nous pouvons présenter nos propres opinions dans les réponses.Mais la réponse devrait être en citant correctement les sources.Et plus tard, nous pouvons écrire nos propres opinions / conclusions sur la base des Écritures, au besoin.


 Akhil

Il y a une énorme idée fausse à propos de Siddhis et de la source de pouvoirs spéciaux .

Je simplifie trop ici pour me concentrer sur l’ idée fausse . Et mettez en évidence Siddhis Vs Shaktis , deux pouvoirs spéciaux mais d’une source différente.

Il y a 2 chemins:


  1. Chemin de Patanjali – AstangaYoga : (via Siddhis )

Lorsque vous recherchez l’illumination, vous passez par différentes étapes où le but final est NirvikalpaSamadhi . Le chercheur obtient différents Siddhis sur ce chemin avant d’atteindre NirvikalpaSamadhi.

Ces Siddhis sont une énorme source de distraction car ils sont une énorme source de distraction et cela vient de « l’ego ». Il possède un danger de construction de l’ego au lieu de la destruction de l’ego (illumination).

Mais une fois que le chercheur est établi dans l’état de NirvikalpaSamadhi , les Siddhis (pouvoirs) ne sont plus une distraction car ils s’expriment à partir de l’état « d’illumination ». Les pouvoirs exprimés à partir de l’état « d’illumination » ne sont plus appelés Siddhis mais Shaktis .


  1. Chemin des Agames – ShastangaYoga (via Shaktis )

Dans cette voie, le chercheur est initié par un gourou éclairé via Deeksha où il transmet l ‘ »état » et établit le chercheur à NirvikalpaSamadhi. Et tandis que le chercheur suit les pratiques spirituelles, l’établissement à NirvikalpaSamadhi devient stable.

Ces chercheurs commencent à exprimer Shaktis (pas Siddhis) tel qu’il se manifeste dans l’état de NirvikalpaSamadhi. Les shaktis ne sont pas une source de distraction contrairement à Siddhis, car ils ne sont pas exprimés par l’ego. Enfait, car ils expriment de plus en plus de Shaktis plus ils s’installent dans l’espace des Lumières.

L’expression de Shaktis ( bon ) ou Siddhis ( pas bon quand il n’est pas « éclairé ») ne fait pas que la personne soit éclairée.

Mais une personne éclairée dans les deux voies exprime finalement Shaktis .

Les références:

  1. les preuves bibliques, de Shaktis et Deeksha, des écritures d’ Agama telles que Sri Netra Tantram, Vijnana Bhairava et leur traduction http://books.nithyanandatimes.org/wp-content/uploads/sites/5/2016/12/Manifesting-Shaktis -Annexe.pdf

  2. Explication sur Siddhis et Sakti, transmission de JeevanMukti , références aux écritures en sanskrit, etc. http://books.nithyanandatimes.org/wp-content/uploads/sites/5/2017/06/USE_web-NYogis-lowres-web-june21. pdf (pages 8 à 20)

  3. « Différence entre le processus spirituel de Siddhis et Shaktis » https://www.youtube.com/watch?v=NpCmOPhka6g

  4. « Les pouvoirs (Siddhis) vous distraient-ils des Lumières? » https://www.youtube.com/watch?v=fuRhP-S3hK4

  5. « Deux types de pouvoir divin, Siddhis et Shaktis , ne sont PAS occultes, paranormaux ou superstitifs » https://www.youtube.com/watch?v=C6sAuCIhIzA


 SK

Ramakrishna Paramahamsa ne le pensait pas.

http://yousigma.com/biographies/Tales%20and%20Parables%20of%20Sri%20Ramakrishna%20(English).pdf

page 133:

 »

HRIDAY m’a demandé – j’étais alors sous son contrôle – de prier la Mère Divine pour des pouvoirs (occultes). Je suis allé au temple. Dans une vision, j’ai vu une veuve de trente ou trente-cinq ans, couverte de crasse. Il m’a été révélé que les pouvoirs occultes sont comme cette saleté. Je me suis mis en colère contre Hriday parce qu’il m’avait demandé de prier pour avoir des pouvoirs.

 »

Akhil

Le problème avec ces livres est la mauvaise traduction en anglais, que signifient les pouvoirs occultes? Shiddis ou Shaktis?

 

#ou, des, éclairé, Est-il, homme, nécessaire, possède, pouvoirs, qu’un, Siddhis, spéciaux

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *