Impermanence et souffrance dans le bouddhisme

user3293056

Impermanence et souffrance dans le bouddhisme


J’ai un accord intuitif avec l’idée que l’impermanence signifie que tout est ou finit par souffrir.

Mais je ne suis pas sûr que cela ait un sens rationnel.

Quelqu’un peut-il expliquer les arguments pour et contre cette caractérisation de dukkha?

Par exemple, peut-être que quelque chose a une valeur innée, est sa propre fin, mais seulement par rapport à un certain temps et lieu, de sorte que nous ne sommes pas séparés de sa valeur quand il passe. Certes, on pourrait cliam, cela voudrait dire que ce n’est pas dukkha.

Réponses


 Thiago

Il y a une convolution des significations pour dukkha qui dépend du contexte. Une traduction pour dukkha est « insatisfaction ».

Bien sûr, il n’est pas dit qu’il n’y a pas de sentiment de satisfaction ou de plaisir né de choses impermanentes, car cela serait absurde. Je viens de manger un gros sandwich et je peux vous dire que je n’ai pas faim, je suis satisfait de la faim. Je mentirais aussi si je disais que c’était une expérience douloureuse.

Dans l’introduction de la traduction de Majjhima Nikāya, Bhikkhu Bodhi écrit:

L’insatisfaction du conditionné est due à l’impermanence, à sa vulnérabilité à la douleur et à son incapacité à donner une satisfaction complète et durable.

Ainsi, on peut trouver satisfaction sur des choses conditionnées. Mais cette satisfaction est vouée à être partielle et / ou temporaire. Par conséquent, il n’est pas satisfaisant dans son sens le plus élevé; c’est donc dukkha.

user3293056

bonjour thiago, j’ai trouvé que cela ne répondait pas à ma question, parce que je ne parlais pas de minces étant intrinsèquement insatisfaisant, mais étant ou finissant par là, comme quand nous n’avons plus le joli gros sandwich 🙂

Thiago

J’ai peur de ne pas comprendre alors. Pouvez-vous développer votre question? Je vais essayer de réviser la réponse une fois que c’est clair pour moi

user3293056

je dois trouver des devis? je pensais que c’était la lecture standard du canon pali de dire que même ce qui nous apporte du plaisir sera douloureux « la séparation d’avec l’agréable est dukkha »

Thiago

Je suis désolé, n’hésitez pas à me corriger si vous remarquez que je ne comprends toujours pas. L’exemple que vous avez donné dans votre question est dukkha dans le «sens le plus large» (premier noble sens de la vérité) décrit ci-dessus par Bodhi. L’exemple sandwich est également dukkha dans ce sens. Ce n’est pas une expérience dukkha, cependant, dans le sens ordinaire d’une expérience douloureuse (que le mot « dukkha » est également utilisé) – c’est passé, c’était agréable, mais ce n’est pas une « satisfaction existentielle, permanente », en gros . Je crois que des termes différents pour différents types de dukkha sont utilisés dans certains textes, mais je ne le connais pas très bien.

Thiago

Le « même ce qui nous apporte du plaisir sera douloureux » se réfère à autre chose (bien que lié): son connu comme le danger des plaisirs sensoriels, et notre tendance à développer l’envie / s’accrocher à de telles choses, développant ainsi davantage l’ignorance, etc. façon, le Bouddha recommande « les plaisirs sensoriels doivent être considérés comme dukkha ».


 Stephen Habel

Après avoir mangé le sandwich, vous aurez à nouveau faim.

Après des années passées à profiter de la compagnie d’un être cher, vous ou vous mourrez.

Après avoir payé votre facture d’électricité, vous devrez le refaire le mois prochain.

Après plusieurs années de bonne santé physique, vous souffrez d’une maladie cardiaque ou d’un cancer.

Après avoir acheté votre nouvelle voiture, elle aura éventuellement besoin d’une nouvelle transmission et vous devrez acheter une autre voiture.

Après une promotion importante au travail, vous finirez par devenir trop vieux pour travailler et vous prendrez votre retraite.

Après avoir profité d’un coucher de soleil, il fera sombre à l’extérieur.

Tout est impermanent.

 

#et, bouddhisme, dans, Impermanence, Le, souffrance?

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *