Pourquoi les méchants sont-ils ressuscités pour être détruits et envoyés au Lac de Feu?

fredsbend

Pourquoi les méchants sont-ils ressuscités pour être détruits et envoyés au Lac de Feu?


Dans Apocalypse 20, la résurrection des méchants est détaillée. Ils sont ensuite jugés et jetés dans l’étang de feu.

5 Mais le reste des morts ne revit pas avant la fin des mille ans. C’est la première résurrection. [Seuls les justes ont été ressuscités en premier]

12 Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu [les méchants sont alors ressuscités pour jugement] ; et les livres ont été ouverts: et un autre livre a été ouvert, qui est le livre de la vie: et les morts ont été jugés sur les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs oeuvres.

13 Et la mer rendit les morts qui y étaient; et la mort et l’enfer livrèrent les morts qui étaient en eux; et ils furent jugés chacun selon leurs oeuvres. [tous les méchants morts sont retrouvés et élevés pour jugement]

14 Et la mort et l’enfer furent jetés dans l’étang de feu. C’est le second décès.

15 Quiconque dont le nom n’était pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. [puis ils meurent]

Personnellement, je prends la perspective de l’ annihilationisme , où les méchants sont complètement anéantis après avoir été jugés; ils n’existeront plus.

Donc, d’un autre point de vue, la doctrine traditionnelle de l’enfer, comment est-il logique que les méchants ressuscitent, pour être tués, puis subir des tourments éternels en enfer (Lake of Fire)? Moins difficile à dire, pourquoi les méchants sont-ils ressuscités quand cela semble inutile?

David Stratton

Je ne sais pas si cela peut être constructif. Vous nous demandez d’expliquer les motifs de Dieu, une tâche impossible. Cela pourrait être constructif s’il demandait si la vue est biblique, mais pourquoi Dieu décide d’agir d’une certaine manière ne l’est pas.

Alypius

La question suppose que les méchants seront tués. Dire que quelque chose que Dieu fait « semble inutile » pourrait être … manquer un point important, pour le dire d’une manière.

fredsbend

@Alypius Depuis quand la mort ne signifie-t-elle pas la mort? Il existe également une différence entre l’hypothèse et l’interprétation. Vous l’appelez hypothèse uniquement parce que vous pensez que c’est une mauvaise interprétation. N’hésitez pas à répondre dans l’autre perspective, c’est exactement ce que j’ai demandé.

fredsbend

@DavidStratton Je ne veux pas demander les motifs de Dieu, mais Dieu n’agit sûrement qu’avec raison. Je demande la perspective non annihilationniste s’il y a une raison connue, que ce soit à travers les Écritures, la tradition ou la logique.

Flimzy

Cette question suppose également que le verset parle en fait des méchants, de la mort et de la résurrection … et n’est pas une analogie pour quelque chose.

Réponses


 David Morton

Je pense que le malentendu ici est que les méchants sont ressuscités puis tués. Je ne suis pas sûr qu’il y ait un soutien biblique à l’idée que ceux qui ont rejeté Christ seront à nouveau séparés de leur corps. Leurs âmes seront dans des corps lorsqu’elles seront jetées dans l’étang de feu. Par conséquent, la punition est éternelle, physique, la punition en présence de Dieu et des anges (Apocalypse 14:10).

La croyance sous-jacente ici est que l’âme n’a jamais été conçue pour vivre sans corps, et il n’en sera pas ainsi, pour l’éternité, mais la question est: le corps sera-t-il glorifié, ou ne le sera-t-il pas? À partir de Romains 8:30, nous voyons que le chrétien connu est prédestiné, justifié, sanctifié et glorifié.

Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés, et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés, et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés.

Ainsi, un chrétien est glorifié, mais un non-croyant ne le sera pas.

Dans 1 Corinthiens 15: 12-14, Paul déclare spécifiquement que les morts sont ressuscités. Il ne dit pas que seuls les chrétiens sont ressuscités, mais tous sont ressuscités:

Maintenant, si Christ est proclamé ressuscité des morts, comment certains d’entre vous peuvent-ils dire qu’il n’y a pas de résurrection des morts? Mais s’il n’y a pas de résurrection des morts, alors même Christ n’a pas été ressuscité. Et si Christ n’a pas été ressuscité, alors notre prédication est vaine et votre foi est vaine.

Non seulement cela, mais Christ lui-même déclare que tout le monde sera ressuscité, dans Jean 5: 28-29:

Ne vous en étonnez pas, car une heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix et sortiront, ceux qui ont fait du bien à la résurrection de la vie, et ceux qui ont fait du mal à la résurrection du jugement.

Ce ne sont donc pas seulement les chrétiens qui sont ressuscités, mais TOUS les gens, bien que leur résurrection puisse être immédiatement suivie d’expériences très différentes. Tous adoreront, mais seuls ceux qui sont écrits dans le Livre de Vie de l’Agneau seront justifiés aux yeux de Dieu. Tous les autres porteront leur propre péché.

Quant à l’idée sous-jacente que l’anéantissement pourrait être préférable à la souffrance éternelle et au tourment éternel, je ne peux que supposer que la raison pour laquelle le tourment éternel est enseigné au lieu de l’anéantissement, est parce que l’annihilation n’est tout simplement « pas assez complète » d’une pénalité à payer pour les péchés qui ont été commis contre un Dieu tout saint, parfait, juste et aimant. L’objet de la transgression doit également être pris en considération. Alors que la mort peut être une peine suffisante ici sur terre lorsque des péchés sont commis contre les humains, elle n’est pas suffisante dans l’éternité, lorsqu’elle est commise contre un Dieu infiniment bon.

(En note, une partie de notre malaise avec les tourments éternels dans la culture occidentale vient de l’accent mis par la culture occidentale sur l’amour et le pardon au détriment de la justice. Dans les cultures islamiques, ils peuvent trouver notre accent sur l’amour et le pardon quelque peu offensant, préférant valoriser davantage la justice.)

Paul A. Clayton

Je soupçonne qu’il ne s’agit pas tant d’une «insistance excessive sur l’amour et le pardon» que d’un manque de considération de «l’objet de la transgression». Alors que l’Occident a encore un certain concept de personnes ou de postes respectés, l’accent mis sur l’égalité, l’exposition aux fautes et peut-être un concept réduit de respecter le bureau en respectant la personne – ceux-ci semblent rendre plus difficile de concevoir même le moindre péché étant une trahison cosmique . (un peu bavard)

fredsbend

Vous pouvez peut-être clarifier certaines choses pour moi ici. Je suis confus par ce que vous dites dans les deux premiers paragraphes. Donc, l’autre perspective dit que les méchants sont réunis avec leur corps? Alors les morts souffrent de l’enfer éternel avec leur corps physique?

David Morton

Je ne sais pas s’ils seront dans le même corps que celui dans lequel ils vivaient avant de mourir sur terre, ou s’ils seront ressuscités dans de nouveaux corps, qui seront ensuite punis, mais il semble que, bibliquement , ils subiront l’enfer éternel avec un corps physique, oui. C’est du moins ainsi que je l’ai lu.

fredsbend

D’accord. Vous pouvez peut-être ensuite développer le deuxième paragraphe. Cela semble être la réponse, mais c’est le paragraphe le plus court.

fredsbend

Le montage est bien meilleur. +1. L’argument est donc qu’un corps physique est apparemment nécessaire pour recevoir la punition de l’enfer? La définition de l’enfer n’a donc pas vraiment d’importance sur ce point. Correct? Cela laisse encore un écho du «pourquoi», mais je suppose que nous ne savons tout simplement pas. Correct?


 AU REVOIR

Bien que je réalise que c’est une vieille question, et que vous avez probablement déjà trouvé une réponse ou que vous êtes passé à des questions plus pressantes; mais quand je l’ai lu et je me suis senti obligé de vous donner une réponse.

En tant que baptiste du Sud, je crois que la sainte Bible est la parole inerrante de Dieu. Et que toutes les réponses à l’une de nos questions sont dans sa parole. Certains bien sûr et sont plus visibles que d’autres, et souvent les réponses se trouvent dans des livres que nous n’associerions pas normalement à la question.

Votre question semble avoir des réponses partielles dans de nombreux livres, même si votre question porte essentiellement sur la Révélation; le début de la réponse semble être tout le chemin du retour dans le livre de la Genèse:

Sauf indication contraire, toutes les Écritures sont tirées de la traduction de King James.

Genesis 2: 7 Et l’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, et souffla dans ses narines le souffle de vie; et l’homme est devenu une âme vivante.

Il y a deux choses que nous devons remarquer dans cette Écriture;

  1. Le Seigneur a formé l’homme physique de la poussière du sol.

  2. Le Seigneur Dieu a insufflé le souffle de vie dans ses narines.

Prenons donc d’abord le souffle de vie, le souffle de vie est venu du Seigneur Dieu et faisait partie du Dieu éternel. Il me semble donc que le souffle de vie, qui venait du Seigneur Dieu; est également éternel. Et cela signifie que le souffle de vie est également éternel, ce qui pour moi donne un sens à la partie qui dit que l’homme est devenu une âme vivante. Si le souffle de vie est éternel et créé que l’âme, l’âme elle-même devrait alors être éternelle.

Nous pouvons avoir une explication de cela dans ce que Jésus a dit dans:

Matthieu 10: Mat 10:28 Et ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne sont pas capables de tuer l’âme, mais craignez plutôt celui qui est capable de détruire à la fois l’âme et le corps en enfer.

Je suis frappé par Jésus disant « Et ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne sont pas capables de tuer l’âme: » quand on parle de l’homme, contrairement à « mais craignez plutôt celui qui est capable de détruire à la fois l’âme et le corps en enfer.  »

Et quand j’ai fait des recherches, j’ai découvert que les mots originaux que Jésus attribue à l’utilisation sont:

ἀποκτείνω apokteinō ap-ok-ti’-no De ἀπό et κτείνω kteinō (tuer); tuer carrément; au figuré pour détruire: – mettre à mort, tuer, tuer.

et

ἀπόλλυμι apollumi ap-ol’-loo-mee pour détruire complètement (par réflexe de périr ou de perdre), littéralement ou au figuré: – détruire, mourir, perdre, gâcher, périr.

Et bien que la définition des deux mots soit presque la même, pourquoi Jésus a-t-il utilisé des mots différents, à moins qu’il ne veuille dire quelque chose de différent pour eux.

Avant de continuer, examinons la partie physique du corps.

Genèse 3:19 Dans la sueur de ton visage tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes à la terre; car tu en as été enlevé, car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.

De cela, nous pouvons déterminer que notre corps physique retournera à la poussière, donc nous ne pouvons pas passer l’éternité dans ces corps physiques. Alors qu’en est-il de l’éternité et comment allons-nous le dépenser?

Voyons d’abord ce que John a dit;

1er Jean 3: 2 Bien-aimés, maintenant nous sommes les fils de Dieu, et il n’apparaît pas encore ce que nous serons: mais nous savons que, quand il apparaîtra, nous serons comme lui; car nous le verrons tel qu’il est.

Ce que j’ai lu dans cette Écriture, c’est que Dieu ne nous a pas montré exactement ce que nous serons quand nous serons ressuscités, mais nous serons comme Jésus est maintenant. Cela inclut-il donc un corps quelconque, mais pas le corps physique que nous avons maintenant et dont Dieu a décrété qu’il retournera en poussière?

Jean 20:19 et 20 Puis le même jour, le soir, étant le premier jour de la semaine, lorsque les portes furent fermées où les disciples étaient rassemblés par crainte des Juifs, Jésus vint et se tint au milieu, et leur dit: Que la paix soit avec vous. 20 Et après avoir dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples étaient alors contents quand ils ont vu le Seigneur.

Quand Jésus a été ressuscité, il a apparemment été ressuscité dans un corps très similaire à celui qu’il occupait de son vivant en tant qu’homme.

La question devient alors: ce corps a-t-il les sens de sentir, de voir et les trois autres sens de l’homme?

Satan sera tourmenté pour toujours;

Apocalypse 20:10 Et le diable qui les a trompés a été jeté dans l’étang de feu et de soufre, où se trouvent la bête et le faux prophète, et sera tourmenté jour et nuit pour toujours et à jamais.

mais qu’en est-il de l’homme? Puisque nous acceptons que l’âme est éternelle, où l’âme passera-t-elle l’éternité?

Revenons à:

Matthieu 10: Mat 10:28 Et ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne sont pas capables de tuer l’âme, mais craignez plutôt celui qui est capable de détruire à la fois l’âme et le corps en enfer.

Rappelez-vous la partie sur Jésus utilisant deux termes différents dans cette déclaration, qui signifient tous deux presque la même chose. Jetons un regard plus long sur:

ἀπόλλυμι apollumi ap-ol’-loo-mee

ce mot semble être plus vers la destruction totale du corps et de l’âme, et selon Jésus est quelque chose que seul Dieu peut faire, donc nous devons donc déterminer si:

Apocalypse 20:10 Et le diable qui les a trompés a été jeté dans l’étang de feu et de soufre, où se trouvent la bête et le faux prophète, et sera tourmenté jour et nuit pour toujours et à jamais.

Le tourment est uniquement pour le diable ou s’il s’applique également aux incroyants.

Apocalypse 20:14 Et la mort et l’enfer furent jetés dans l’étang de feu. C’est le second décès.

Selon cette Écriture, la mort a été jetée dans l’étang de feu avant les non sauvés.

Apocalypse 20:15 Et quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.

Cela me dit qu’ils ont été ressuscités selon:

Apocalypse 20:13 Et la mer rendit les morts qui étaient en elle; et la mort et l’enfer livrèrent les morts qui étaient en eux; et ils furent jugés chacun selon leurs oeuvres.

Jésus est donc revenu dans un corps semblable à son corps humain, et si nous voulons être comme lui, nous aurons également un corps semblable à notre corps humain et il devrait sentir, entendre, voir, goûter et sentir.

Et regardons quelque chose d’autre que Jésus nous a dit.

Luc 16:22 à 24 Et il arriva que le mendiant mourut et fut emporté par les anges dans le sein d’Abraham: le riche mourut aussi et fut enterré; Et en enfer, il leva les yeux, étant tourmenté, et vit Abraham au loin, et Lazare dans son sein. Et il cria et dit: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, afin qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et refroidisse ma langue; car je suis tourmenté dans cette flamme.

Si l’homme riche était tourmenté en enfer, l’était-il moins quand l’enfer l’a abandonné et qu’il a été jeté dans l’étang de feu?

Donc, si ce corps de résurrection a tous ses 5 sens, combien d’entre eux seront affectés par ce qui se passe dans l’étang de feu. Je déteste considérer l’odeur et le goût de la sécheresse dans la bouche, sans parler de toutes les douleurs qui doivent être associées à une brûlure éternelle.

Ceci est ma lecture des Écritures, vous ne les lirez peut-être pas comme moi, mais j’espère que cela vous aidera au moins à trouver ce dont vous avez besoin.

AU REVOIR

@Fredsbend Désolé d’être en retard pour répondre à cette question, mais elle a été posée à l’origine avant mon inscription.


 Paul Chernoch

Il est dit dans Hébreux 12:

18 Tu n’es pas venu sur une montagne qui peut être touchée et qui brûle de feu; à l’obscurité, à l’obscurité et à la tempête; 19 à un coup de trompette ou à une telle voix qui prononce des paroles que ceux qui l’entendent supplient de ne plus leur parler, 20 parce qu’ils ne peuvent pas supporter ce qui est commandé: «Si même un animal touche la montagne, il doit être lapidé à mort. » 21 La vue était si terrifiante que Moïse a dit: « Je tremble de peur. »

22 Mais vous êtes venus sur la montagne de Sion, dans la ville du Dieu vivant, la Jérusalem céleste. Vous êtes venus à des milliers et des milliers d’anges en joyeuse assemblée 23, à l’église des premiers-nés, dont les noms sont écrits dans le ciel. Vous êtes venus à Dieu, le juge de tous, aux esprits des justes rendus parfaits, 24 à Jésus le médiateur d’une nouvelle alliance, et au sang aspergé qui parle mieux que le sang d’Abel.

25 Veillez à ne pas refuser celui qui parle. S’ils ne se sont pas échappés en refusant celui qui les a mis en garde sur la terre, combien moins le ferons-nous si nous nous détournons de celui qui nous avertit du ciel? 26 À ce moment-là, sa voix a secoué la terre, mais maintenant il a promis: « Encore une fois, je secouerai non seulement la terre mais aussi les cieux. » 27 Les mots «une fois de plus» indiquent la suppression de ce qui peut être secoué – c’est-à-dire des choses créées – afin que ce qui ne peut pas être secoué puisse rester.

28 Par conséquent, puisque nous recevons un royaume qui ne peut être ébranlé, soyons reconnaissants, et adorons donc Dieu de façon acceptable avec révérence et crainte, 29 car notre « Dieu est un feu dévorant ».

Un de mes livres préférés est The Great Divorce de CS Lewis. Il utilise une fabuleuse analogie. Les gens de l’enfer sont autorisés à prendre des vacances au paradis dans un bus. Cependant, quand ils marchent sur l’herbe, cela leur coupe les pieds comme des couteaux, parce que leur corps est si insignifiant. Seuls ceux qui ont la foi et l’amour sont suffisamment gonflés pour pouvoir tordre l’herbe.

Beaucoup de gens se plaignent que Dieu envoie des gens au ciel et d’autres en enfer. Et s’il envoie tout le monde au même endroit? Les justes reçoivent des corps glorieux et sont capables de regarder la face de Dieu sans pourtant mourir. Leurs corps sont forts. Mais les injustes reçoivent d’autres corps, indestructibles mais incapables de résister à la gloire ardente de Dieu. Imaginez-vous vivre dans une supernova pour l’éternité, incapable de périr mais ressentant la chaleur? Les justes le ressentent comme l’amour et la joie, les méchants comme le tourment, mais c’est la même gloire.

Un cristal laser est une bonne analogie. S’il n’y a pas de défauts, de fissures ou de taches sur un cristal laser, la lumière le traverse et le cristal est indemne. Mais s’il y a des impuretés (péché), la lumière est absorbée par les impuretés ou les fractures et le cristal surchauffe, se fissure et est détruit. Ainsi, tout comme trois Hébreux ont été jetés dans le feu dans le livre de Daniel et n’ont pas été blessés, mais les soldats qui se sont approchés trop près de la flamme ont été tués, ainsi nous serons tous jetés dans le feu de la gloire de Dieu.

fredsbend

Je ne suis pas sûr que vous ayez répondu à la question.

Paul Chernoch

Nous sommes tous ressuscités pour nous tenir en présence de Dieu pour toujours, qu’ils soient bons ou mauvais. Certains d’entre nous apprécieront l’expérience et d’autres en seront tourmentés. Personne n’est détruit, au sens de cesser d’exister.

fredsbend

La question demande pourquoi les méchants sont ressuscités, pour être ensuite tués puis tourmentés pour toujours. Vous dites qu’ils ne sont pas tués? Des sources théologiques sont-elles d’accord avec vous?

Paul Chernoch

Ils sont « tués », ils subissent la seconde mort. Tout ce que je dis, c’est que leur mort doit se tenir en présence de Dieu sans protection. Comme le dit l’Ecclésiaste, Dieu a mis l’éternité dans nos cœurs. L’éternité que nous pouvons tous garder. C’est la qualité de cette éternité qui est en cause.

Paul Chernoch

Pour une source, voir: mundall.com/erik/hellfire.htm où la comparaison est faite avec les trois qui ont été jetés dans le four dans le livre de Daniel, mais qui n’ont pas été consommés. Tous sont jetés dans le feu, où certains brûlent tandis que d’autres ne le font pas.

 

#au, #de, #et, #pour, détruits?, envoyés, être, feu, lac, Les, méchants, Pourquoi, ressuscités, sont-ils

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *