Pourquoi Rig Veda Book 2 Hymn 23 Verse 1 n’est-il pas utilisé pour invoquer ou prier des ganpati?

Yogi

Pourquoi Rig Veda Book 2 Hymn 23 Verse 1 n’est-il pas utilisé pour invoquer ou prier des ganpati?


Comme mentionné en réponse à cette question, Rig-veda verset 1 comme suit

ॐ गणानां त्वा गणपतिं हवामहे कविं कवीनामुपमश्रवस्तमम्।

ज्येष्ठराजं ब्रह्मणां ब्रह्मणस्पत आ नः षृण्वन्नूतिभिः सीदसादनम्॥

ne peut pas être utilisé pour adorer Shri Ganesha. Je ne comprends pas comment / pourquoi la description du shloka se rapporte à Brihaspati plutôt qu’à Shri Ganesha.

Si de toute façon ce n’est pas le mantra avhanam (invocation) pour Shri Mahaganpati, alors quel mantra védique est utilisé pour invoquer Shri Mahaganpati?. Le mantra à sa fin, je pourrais réciter les lignes suivantes.

श्रिमन्माहागणाधिपतये नम: आवाहयमि!

Au-dessus des lignes signifie

Oh grand seigneur Ganapati, je t’invoque!

Veuillez également ajouter le voyant du mantra, car cet article de wikipedia prétend que Sage Grutsmad est le voyant de ce mantra.

Grutsamad après avoir été maudit est allé dans la forêt de Pushpak et a adoré Ganesha. Sage Grutsamad est célèbre pour le mantra GaNanaN Tva. Il a fondé le temple et a appelé ce Ganesha: Varada-Vinayak.

Keshav Srinivasan ♦

Vous ne devriez pas simplement dire Rig Veda verset 1; cela donne l’impression que c’est le tout premier couplet du Rig Veda. C’est Rig Veda Book 2 Hymn 23 Verse 1.

Yogi

Pourquoi ne répondez-vous pas à cette question, j’aime votre point de vue dans les commentaires à ce sujet.

Réponses


 Keshav Srinivasan

Le mantra en question est le verset 1 du livre 2 de Rig Veda Hymne 23 :

ghaṇānāṃ tvā ghaṇapatiṃ havāmahe kaviṃ kavīnāmupamaśravastamam |

jyeṣṭharājaṃ brahmaṇāṃ brahmaṇas pata à naḥ ṣṛṇvannūtibhiḥ sīda sādanam ||

Nous t’appelons, Seigneur et chef des armées célestes, le sage parmi les sages, le plus célèbre de tous, le Roi suprême des prières, O Brahmaṇaspati: écoute-nous avec aide; asseyez-vous à la place du sacrifice.

À première vue, cela peut sembler être un mantra pour Ganesha, car il contient le mot « ganapatim », et Ganapati est un nom de Ganesha parce qu’il est le chef des Ganas de Shiva. Et en effet, c’est ce qui a conduit beaucoup de gens à l’époque moderne à réciter le mantra comme un mantra Ahavana à Ganesha. Mais c’est en fait un mantra pour Brihaspati, comme vous pouvez le voir dans le Rig Veda Anukramani dans ma réponse ici et cet extrait de Brihaddevata de Shaunaka.

Vous voyez, le mot sanskrit « gana » a deux significations: il peut se référer aux Ganas de Shiva, mais il peut aussi signifier groupe ou multitude. C’est dans ce dernier sens que Indra et Brihaspati sont appelés Ganapati; ce sont des chefs du groupe des dieux. En tout cas, il ressort clairement du reste de l’hymne qu’il fait référence à Brihaspati. En particulier, voici ce que dit le verset 18:

tava śriye vyajihīta parvato ghavāṃ ghotramudasṛjo yadaṅghiraḥ | indreṇa yujā tamasā parīvṛtaṃ bṛhaspate nirapāmaubjo arṇavam ||

La montagne, pour ta gloire, s’est fendue quand, Aṅgiras! tu as ouvert l’étal de kine. Toi, O Bṛhaspati, avec Indra pour allié, tu as jeté des flots d’eau que la morosité avait entourés.

Brihaspati est appelé « aṅghiraḥ » parce qu’il est le fils du sage Angiras, comme je le dis dans ma question ici . Il est donc extrêmement clair qu’il s’agit d’un hymne à Brihaspati.

En ce qui concerne le voyant, Wikipedia a raison de dire que c’est le père de Shaunaka, Gritsamada; voir à nouveau le Rig Veda Anukramani dans ma réponse ici . Et il est vrai que l’histoire du temple Varada Vinayaka implique Gritsamada priant Ganesha. Mais pour autant que je sache, il n’y a aucune Écriture qui relie le verset « gananam » à Ganesha ou à l’histoire du temple Varada Vinayaka. Et étant donné que Shaunka était le fils de Gritsamada, il aurait vraisemblablement des informations précises sur les destinataires des hymnes de son père, donc Brihaddevata de Shaunaka est assez concluant ici.

En ce qui concerne les mantras védiques à Ganesha, il n’y a pas de mantras à Ganesha dans les Samhitas ou Brahmanas des Vedas. C’est pour la même raison qu’il y a relativement peu d’hymnes védiques à des dieux comme Vishnu et Shiva. C’est parce que, comme je l’explique dans cette réponse , des dieux comme Indra, Agni, Vayu, Surya, Chandra, etc. ont plus d’hymnes védiques qui leur sont dédiés, non pas parce qu’ils sont supérieurs à Vishnu, Shiva, Ganesha, etc., mais plutôt parce qu’ils jouent un rôle plus important dans le Soma Yagna.

Mais comme je le dis dans ma question ici , il y a un mantra à Ganesha donné dans le Ganapati Atharvashirsha Upanishad, le célèbre mantra Mahaganapati. Le voyant de ce mantra était le sage Ganaka, que je soupçonne être une incarnation de Ganesha tout comme le sage Narayana était une incarnation de Vishnu, mais je ne suis pas sûr de cela, c’est pourquoi j’ai posé cette question . Dans tous les cas, vous pouvez appeler le mantra Mahaganapati un mantra « védique », mais il y a des raisons de croire que le Ganapati Atharvashirsha Upanishad est une interpolation ultérieure, comme je l’explique dans cette réponse .

Ou si vous voulez vous contenter des mantras puraniques de Ganesha, le Narada Purana en a un chapitre entier, par exemple le célèbre mantra Vakratunda dont je discute dans ma question ici . (Bien sûr, il est possible que le chapitre Narada Purana soit également une interpolation, car les références à Ganesha dans les anciennes écritures hindoues sont rares, car il n’est devenu populaire que plus tard.)

srimannarayana kv

Pouvez-vous expliquer plus en détail jyeṣṭharājaṃ brahmaṇāṃ? Ce mot jyeṣṭharājaṃ indique-t-il Brihaspati ou Brahma, comme l’aîné parmi les RÉALISÉS peut l’indiquer?

Keshav Srinivasan ♦

@srimannarayanakv « jyeṣṭharājaṃ brahmaṇāṃ » signifie simplement le premier roi des prières. Cela n’a rien à voir avec les réalisations. Jnana est principalement discuté dans les Upanishads, pas dans les Samhitas réels des Vedas. Et oui, cela indique définitivement Brihaspati, comme le confirment à la fois le Rig Veda Anukramani et le Brihaddevata de Shaunaka. Brahma n’est pas beaucoup mentionné dans les Samhitas des Vedas; plus d’hymnes sont dédiés à des dieux comme Indra, Agni, Surya, Chandra, etc. en raison du rôle plus important qu’ils jouent dans le Soma Yagna. C’est la même raison pour laquelle Vishnu et Shiva ne sont pas beaucoup mentionnés.

Keshav Srinivasan ♦

@srimannarayanakv Vous êtes les bienvenus. Soit dit en passant, je pense que Brahma n’a que deux hymnes qui lui sont adressés dans l’ensemble du Rig Veda, le livre 10, l’hymne 121 et le livre 10, l’hymne 129. Vishnu a beaucoup plus d’hymnes à lui adresser; voir ma réponse ici: hindouisme.stackexchange.com/a/6896/36 Les Védas appellent Vishnu « l’ancien et le dernier », « le germe primitif de l’ordre », « le plus excellent des dieux », l’incarnation du Yagna , et celui dont la résidence est la plus élevée (paramam padam).

Keshav Srinivasan ♦

@srimannarayanakv Eh bien, je vous suggère de lire ma réponse ici: hinduism.stackexchange.com/a/6896/36 qui contient une explication approfondie de l’histoire du culte de Vishnu. Je suis surpris que quelqu’un du nom de Sriman Narayana ait des réserves sur la place de Vishnu!

srimannarayana kv

Je suis à la recherche de la vérité. Je recherche l’esprit ouvert

 

(2,3, #ou, #pas, #pour, 1, 2, Book, des, ganpati?, Hymn, invoquer, n’est-il, Pourquoi, prier, RIG, utilise, Veda?, versé

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *