Programmation / débogage avec ICD3 et PIC16F819-I / P

la foi sacrée

Programmation / débogage avec ICD3 et PIC16F819-I / P


ICD3 réussit le test interne avec MPLAB IDE à l’aide du module d’interface de test
PIC16F819-I / P prend en charge ICSP et la source de débogage en circuit.
Le brochage ICD3 est le suivant ( source ):

 1 )   Vpp /! MCLR 2 )   Vdd 
 3 )   Vss 
 4 )  PGD 5 )  PGC 6 )  LVP 

Les brochages PIC16F819-I / P concernés sont les suivants ( source ):

   4 )  RA5 /! MCLR / Vpp 
 14 )   Vdd 
  5 )   Vss 
 13 )  RB7 / T1OSIPGD 12 )  RB6 / T1OSO / T1CKI / PGC ?)  LVP 

La documentation du PIC indique qu’il peut être débogué à l’aide de RB6 et RB7 à condition que le bit DEBUG dans le mot de configuration soit défini sur «0» (page 102).
Q1) Comment dois-je procéder? Peut-on le faire via MPLAB?).

Q2) La programmation et le débogage sont-ils aussi simples que de connecter Vpp, Vdd, Vss, PGD et PGC (en ignorant LVP) de l’ICD3 aux broches du PIC? J’ai une petite planche à pain pour le faire, mais je me demande si j’ai besoin de composants passifs supplémentaires, ce qui m’amène au Q3.
Q3) Comment dois-je configurer ma maquette pour programmer le PIC?
Q4) Étant donné que Q1-Q3 sont tous satisfaits, la programmation et le débogage sont-ils aussi simples (en utilisant MPLAB IDE) que l’écriture du code, le téléchargement sur le PIC et le débogage à partir de là? Je comprends que cette question peut sortir du cadre de ma question initiale «comment commencer». N’hésitez pas à l’ignorer si vous le sentez.

Merci beaucoup pour tout conseil à ce sujet. Je veux sincèrement le faire correctement!

EDIT: La résolution de ce problème spécifique a finalement été trouvée ici .

Connor Wolf

Si vous avez plusieurs questions, veuillez les poser séparément.

Réponses


 gbarry

A1. MPLAB définira le bit de débogage si nécessaire. Notez que dans MPLAB, il existe un menu Débogueur ainsi qu’un menu Programmeur. Celui que vous utilisez détermine comment il configure le PIC. Un PIC programmé à partir du débogage peut ne pas s’exécuter si l’ICD3 est supprimé. Pour fonctionner sans ICD3, programmez-le à partir du menu Programmer.

A2. L’ICD3 n’alimente pas votre appareil, vous devez donc l’appliquer à l’extérieur. LVP n’a généralement pas besoin d’être connecté. Il y a eu quelques parties qui nécessitaient que cette ligne soit désactivée pour être reconnue, mais je ne l’ai pas vu depuis longtemps. Le MCLR fonctionnera correctement à partir du débogueur, mais vous aurez besoin d’au moins une résistance pull up là-bas lorsque vous tentez de fonctionner sans que l’ICD3 soit connecté.

A3. Le PIC doit être reconnu par l’ICD3 dès qu’il est sélectionné comme débogueur. Un message apparaît dans la fenêtre de sortie pour savoir s’il le voit ou non. Notez que si vous utilisez l’oscillateur interne (sans avoir à ajouter de cristal externe), votre programme doit spécifier que l’oscillateur interne doit être utilisé. Sinon, vous pourrez peut-être programmer le PIC, mais il ne répondra pas par la suite. Vous ne « perdez » pas la pièce, mais vous devez corriger l’erreur et la programmer à nouveau.

A4. Vous pouvez faire tout ce que vous avez décrit depuis MPLAB. J’hésite à utiliser le mot « simple », car vous devez tout régler correctement (exemple: choisissez la bonne puce dans « Configurer ») avant que cela fonctionne. Après l’exercice « hello world », cela devient facile (sans compter l’écriture du logiciel, bien sûr).

 

/, #et, avec, débogage,, ICD3, P, PIC16F819-I, programmation,

 

google

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *