Que voulait dire Paul quand il a appelé Jésus le «premier-né d’entre les morts»?

AU REVOIR

Que voulait dire Paul quand il a appelé Jésus le «premier-né d’entre les morts»?


note: Toutes les Écritures citées proviennent de la traduction de King James.

J’ai remarqué que Paul a fait référence à Jésus comme le premier-né à plusieurs reprises:

Colossiens 1:18 Et il est le chef du corps, l’église: qui est le commencement, le premier-né d’entre les morts; que, en toutes choses, il pourrait avoir la prééminence.

Romains 8:29 Pour qui il a connu d’avance, il a aussi prédestiné à se conformer à l’image de son Fils, afin qu’il soit le premier-né de nombreux frères.

Colossiens 1:15 Qui est l’image du Dieu invisible, le premier-né de chaque créature:

Hébreux 11:28 Par la foi, il a observé la Pâque et l’aspersion du sang, de peur que celui qui a détruit le premier-né ne les touche.

Hébreux 12:23 à l’assemblée générale et à l’église des premiers-nés, qui sont écrites dans le ciel, et à Dieu le juge de tous, et aux esprits des hommes justes rendus parfaits,

Je m’intéresse particulièrement à l’expression «premier-né d’entre les morts» de Colossiens 1:18. Paul faisait-il référence au fait d’être mort au péché ou d’être mort physiquement et d’être ressuscité pour la vie éternelle, quelque chose de plus insaisissable encore pour moi?

Réponses


 Affable Geek

Dans une famille, le fils aîné avait des privilèges spéciaux qui le plaçaient au-dessus de tous les autres.

Jésus, en inaugurant la résurrection pour tous, avait les privilèges de ce fils premier-né.


Remarque: Pendant longtemps, je pensais à cela strictement en termes chronologiques – mais ce n’est pas garanti. Élie et Élisée ont ressuscité des morts. Lazare et la fille de Jaïrus ont également été élevées avant la résurrection de Jésus – il ne peut donc pas s’agir simplement d’être les premières à avoir grandi dans la vie physique.

Quant à la vie éternelle, que Jésus a inaugurée, bien sûr – mais pas physique.


 Dick Harfield

Romains 8:29

Pour Paul, la résurrection fait de nous tous des fils de Dieu, mais Jésus a été le premier. Nous le voyons dans Romains 1: 4 , où Paul nous dit que Jésus était le Fils de Dieu par le fait de sa résurrection:

4 Et déclaré être le Fils de Dieu avec puissance, selon l’esprit de sainteté, par la résurrection d’entre les morts:

Paul a promis à ses disciples qu’ils seraient tous ressuscités, disant que la résurrection de Jésus est venue en premier et que d’autres suivraient bientôt:

Romains 6: 4-5 : C’est pourquoi nous sommes ensevelis avec lui par le baptême dans la mort: comme comme Christ ressuscité des morts par la gloire du Père, nous devons aussi marcher dans la nouveauté de vie. Car si nous avons été plantés ensemble à l’image de sa mort, nous serons aussi à l’image de sa résurrection :

Les Corinthiens ont rejeté l’idée d’une résurrection physique, ce dont ils pensaient que Paul avait parlé. Dans 1 Corinthiens 15: 12-13, il leur a assuré qu’il y aurait une résurrection, disant que leur foi en la résurrection de Jésus en était la preuve:

1 Corinthiens 15: 12-13 : Maintenant, si Christ est prêché qu’il est ressuscité des morts, comment dire parmi vous qu’il n’y a pas de résurrection des morts? Mais s’il n’y a pas de résurrection des morts, alors Christ n’est pas ressuscité:

Cela rend maintenant le sens de Romains 8:29 plus clair:

Pour qui il [Dieu] l’a fait à l’avance, il a également prédestiné à se conformer à l’image de son Fils, afin qu’il soit le premier-né de nombreux frères.

Paul dit que Jésus est devenu le fils de Dieu par sa résurrection, ce qui signifie qu’il était le « premier-né », mais ceux qui étaient dans la résurrection générale à venir seraient « conformes à l’image de son Fils » – fils de Dieu, mais de bien sûr pas le premier-né, parce que c’était Jésus.

Colossiens

La théologie des Colossiens diffère quelque peu de celle des épîtres incontestées de Paul (y compris Romains et 1 Corinthiens ), reflétant l’opinion générale des érudits critiques selon laquelle Colossiens a été écrit dans les années 70 du premier siècle et non par Paul lui-même. Ici, Jésus était premier-né parce qu’il existait au moment de la création:

Colossiens 1: 15-18 : Qui est l’image du Dieu invisible, premier-né de toute créature: car par lui ont été toutes choses créées, qui sont dans le ciel, et qui sont sur la terre, visibles et invisibles, qu’elles soient des trônes, ou dominions, ou principautés, ou pouvoirs: toutes choses ont été créées par lui, et pour lui: et il est avant toutes choses, et par lui toutes choses consistent. Et il est le chef du corps, l’église: qui est le commencement, le premier-né d’entre les morts; que, en toutes choses, il pourrait avoir la prééminence.

Hébreux

Il est admis depuis longtemps que Hébreux n’a pas été écrit par Paul, bien que les Pères de l’Église du IIe siècle aient conservé le livre en croyant que Paul l’avait écrit. La théologie d’Hébreux 1: 6 est cohérente avec celle de Colossiens , sauf qu’ici Jésus peut ne pas avoir été présent à la création, avec les anges déjà là pour l’adorer à sa naissance:

Hébreux 1: 6 Et encore, quand il fait entrer le premier né dans le monde, il dit: Et que tous les anges de Dieu l’adorent.

Hébreux 11:28 semble se référer à l’acte de Dieu en tuant le premier-né en Égypte pendant la captivité et le temps de Moïse, comme nous pouvons le voir plus facilement en regardant les versets précédents et suivants, et n’a donc rien à voir avec Jésus en tant que premier-né:

Hébreux 11: 24-29 : Par la foi, Moïse , quand il arriva à l’âge, refusa d’être appelé fils de la fille de Pharaon; Choisir plutôt de souffrir de l’affliction avec le peuple de Dieu, que de jouir des plaisirs du péché pendant une saison; Estimant l’opprobre du Christ plus riche que les trésors d’Égypte, car il avait du respect pour la récompense de la récompense. Par la foi, il abandonna l’Égypte, ne craignant pas la colère du roi, car il endura, comme voyant celui qui est invisible. Par la foi, il a observé la Pâque et l’aspersion du sang, de peur que celui qui a détruit le premier-né ne les touche. Par la foi, ils ont traversé la mer Rouge comme par la terre ferme: ce que les Égyptiens essayant de faire se sont noyés.

AU REVOIR

Il convient de se rappeler que Jésus a dit qu’il était venu pour accomplir la loi, et de se rappeler également qu’il avait dit que tous les prophètes avaient écrit à son sujet. La vie de Jésus sur terre était vraiment un reflet complet de l’Ancien Testament, et tout ce qui est enregistré sur sa vie remonte à l’ancien testament et en particulier aux prophètes. Tout comme Dieu a insufflé le souffle de vie à l’homme, Jésus a insufflé la vie éternelle dans l’âme de ses disciples.


 Anne

Le mot grec pour «premier-né» ne s’applique pas toujours à un premier né, et Jésus n’était certainement pas le premier humain ressuscité d’entre les morts. Dans Colossiens 1:15 et vs 18, le mot grec Prototokos est utilisé en référence à Jésus-Christ. Ce nom (# 4416) fait référence au premier-né d’un parent. Dans le prolongement de ce sens littéral, il peut également désigner une personne qui détient un statut spécial comme prééminente. Il existe un autre mot grec – Protoktistos – qui signifie «premier créé». Nulle part dans la Bible ce mot n’est jamais appliqué à Jésus-Christ.

Considérez également comment Ephraïm est béni en tant que «premier-né» quand il était le deuxième-né de Joseph. Mais Jacob l’a béni en tant que premier-né (Genèse 48). L’autre sens de priorité est signifié. Donc, avec Jésus étant le premier-né d’entre les morts. Cela ne peut pas être pris littéralement car il n’était pas le premier humain ressuscité des morts, mais cela est censé être pris symboliquement, comme celui qui a la prééminence totale sur toutes les autres résurrections, car sa résurrection était tout à fait unique et a la priorité.

Cet autre mot grec doit être considéré – Monogenes (# 3439). Cela signifie «unique, unique et unique». Il se réfère à quelque chose qui est le seul représentant de son genre, étant spécial ou extraordinaire en quelque sorte. Ce mot est utilisé dans Jean 1:18. De Jésus, il est dit qu’Il détient la première place en toutes choses – mais pas parce qu’il est jamais «né» en tant que «premier-né». Cela ressort clairement de Protoktistos – qui signifie «premier créé» – n’ayant jamais été utilisé dans la Bible nulle part pour s’appliquer à Jésus-Christ.

Il ne s’agit pas de premier dans le temps, mais de prééminence, de priorité et d’unicité. Jésus était unique parce qu’il est mort sans péché, donc la mort ne pouvait pas le retenir (la mort ne peut réclamer que des pécheurs), alors Jésus a dû sortir triomphant de la tombe, l’ayant conquise!

C’est pourquoi Romains 1: 1-4 déclare que la preuve que Jésus est le Fils de Dieu unique et incréé réside dans sa résurrection d’entre les morts. Nous pouvons déclarer que Jésus est ce Fils de Dieu parce qu’il a été ressuscité d’une manière tout à fait unique – le premier à avoir été ainsi ressuscité. Il était le Fils de Dieu avant sa résurrection (comme le montrent les récits de l’Évangile) mais après sa résurrection unique, les chrétiens avaient la preuve que cette affirmation était vraie. Seule la résurrection de Jésus donne la garantie de la résurrection des justes et des injustes au Jour du Jugement, et que tous ceux qui sont ressuscités comme croyants en Lui participeront à sa résurrection pour la gloire éternelle (1 Corinthiens 15: 20-26). Je suggère que c’est ce que Paul voulait dire dans Colossiens 1:18.

Nigel J

Prototokos est de tokos , usury. Tokos est un versement d’argent rendu à l’investissement. Protokos est le premier versement, donc la première indication d’un versement réussi et fructueux. Telle est la résurrection du Christ d’entre les morts – le premier gage d’une entreprise réussie. Il est très rare de voir une appréciation (comme la vôtre) des termes Protokos et Monogenes. A voté ici (et ailleurs).

Nigel J

Vous pouvez également consulter le site Stack Exchange appelé Bible Hermeneutics . Ne vous laissez pas rebuter par le nom, c’est juste l’examen discipliné des Écritures et vos réponses ici (à mon avis) indiquent que BH pourrait aussi être pour vous.


 karma

Paul faisait-il référence à (A) être mort au péché ou (B) être mort physiquement et ressuscité à la vie éternelle?

Je pense que la réponse est B, mais j’ai besoin d’un petit détail.

D’autres qui sont déjà morts physiquement et qui ont été ressuscités avant la résurrection de Jésus, il me semble qu’un jour ils vont à nouveau mourir physiquement. Jésus n’aime pas ça.

Ainsi, le « premier-né » s’est appliqué à un corps de résurrection qui ne mourra plus.
Jésus est le premier à en faire l’expérience.


 Constantthin

Que voulait dire Paul quand il a appelé Jésus le «premier-né d’entre les morts»?

Il s’agit d’un mode de vie. L’histoire de Jésus est le lien entre l’Ancien et le Nouveau Testament. Le message est qu’à travers la croix, l’ancien devient nouveau. Ainsi, le principe est que la crucifixion de la chair entraîne le passage de la mort à la naissance.

Gal 5:24 (NIV) Ceux qui appartiennent au Christ Jésus ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.

2 Cor 5:17 (NIV) Par conséquent, si quelqu’un est en Christ, la nouvelle création est venue: l’ancien est parti, le nouveau est ici!

Constantthin

L’acte prophétique croisé de Jacob en aurait été le reflet. Le plus jeune des deux frères symbolisant le nouveau-né. Et le frère aîné, l’ancien mode de vie défectueux.

 

#à, appelé, d’entre, dire, il, Jésus?, Le, Les, morts?, Paul, premier-né?, quand, que, voulait

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *