Quelle était l’opinion de Jésus sur l’autorité des Écritures? [fermé]

Caleb

Quelle était l’opinion de Jésus sur l’autorité des Écritures? [fermé]


Quelle était la vision personnelle de Jésus sur la nature des Écritures en ce qui concerne l’autorité divine de l’Ancien Testament? Son point de vue sur cette question peut-il être déterminé par sa propre utilisation?

Réponses


 James Black

Jésus a estimé qu’Ésaïe faisait autorité:

«Mais il répondit et dit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.» (Matthieu 4: 4)

«Jésus lui dit: Il est encore écrit: Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu.» (Matthieu 4: 7)

«Alors Jésus lui dit: Sors d’ici, Satan; car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu le serviras seulement.» (Matthieu 4:10)

Nous l’avons également cité du Deutéronome, par rapport à Matt 4: 4 ci-dessus, donc il a estimé qu’il faisait autorité.

Deutéronome 8: 3 (ESV) Et il vous a humilié et vous a laissé faim et vous a nourri de manne, que vous ne connaissiez pas, et vos pères non plus, afin qu’il vous fasse savoir que l’homme ne vit pas seulement de pain, mais l’homme vit par chaque parole qui vient de la bouche du Seigneur.

Nous avons aussi le Jésus semblait croire qu’Isaïe a été écrit par un seul auteur:

«Afin que s’accomplisse ce qui a été dit par le prophète Esaïe, se disant lui-même a pris nos infirmités et a mis à nu nos maladies.» (Matthieu 8:17)

qui concernait

 Isaiah 53:4 (ESV) 4 Surely he has borne our griefs and carried our sorrows; yet we esteemed him stricken, smitten by God, and afflicted. 

puis comparez Matthieu 1: 22-23 avec Ésaïe 7:14, au sujet de la prophétie concernant la naissance de Christ.

Dans Matt 12: 1-8, nous voyons Jésus affirmer la véracité et la fiabilité de 1Samuel 2:16, Exode 25:30, Lévitique 24: 5-9, Nombres 28: 9-10, Osée 6: 6, Genèse 2: 3.

Ensuite, nous avons Matt 19: 1-6 où Jésus réaffirme le récit de la création de la Genèse, à propos de Dieu créant l’homme et la femme.

Ensuite, nous avons Matthieu 22: 41-46 où Jésus déclare que David a été inspiré

 41 Now while the Pharisees were gathered together, Jesus asked them a question, 42 saying, “What do you think about the Christ? Whose son is he?” They said to him, “The son of David.” 43 He said to them, “How is it then that David, in the Spirit, calls him Lord, saying, 44 “ 'The Lord said to my Lord, “Sit at my right hand, until I put your enemies under your feet” '? 45 If then David calls him Lord, how is he his son?” 46 And no one was able to answer him a word, nor from that day did anyone dare to ask him any more questions. and in Matt 27:35 where Jesus sees David as a prophet. 

Et ils le crucifièrent, et séparèrent ses vêtements, tirant au sort: afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète, Ils séparèrent mes vêtements parmi eux, et sur mon vêtement ils tirèrent au sort.

Donc, en nous basant sur un seul évangile, nous pouvons voir que Jésus a estimé que l’AT faisait autorité, au moins un échantillon représentatif de l’AT.

Elihu

Humble suggestion: ESV: Jean 10 [34] Jésus leur répondit: N’est-il pas écrit dans votre loi, j’ai dit, vous êtes des dieux? [35] S’il les appelait des dieux à qui la parole de Dieu est venue – et l’Écriture ne peut être brisée – Une vue avare de cela dirait qu’au moins les Psaumes l’étaient aussi – mais une vue généreuse dirait que tout ce qui a été accepté comme alors l’Écriture … a été approuvée par le Seigneur comme « ne peut pas être brisée ».


 David Stratton

Ma réponse personnelle ne serait pas différente de celle trouvée ici:

http://www.greatcom.org/resources/reasons_skeptics/ch_06/default.htm

Voici quelques extraits.

Il le considérait comme une inspiration divine:

Jésus croyait que l’Ancien Testament était d’inspiration divine, la véritable Parole de Dieu. Il a dit: « L’Ecriture ne peut pas être brisée » (Jean 10:35). Il a qualifié les Écritures de «commandement de Dieu» (Matthieu 15: 3) et de «Parole de Dieu» (Matthieu 15: 6). Il a également indiqué qu’il était indestructible: « Jusqu’à ce que le ciel et la terre disparaissent, pas la moindre lettre ou trait ne disparaîtra de la loi, jusqu’à ce que tout soit accompli » (Matthieu 5:18). Notez qu’il mentionne même les mots et les lettres!

Puisqu’Il le considérait comme inspiré par Dieu, Il le considérait comme faisant autorité.

Lorsqu’il traitait avec les gens de son époque, que ce soit avec les disciples ou les chefs religieux, Jésus se référait constamment à l’Ancien Testament: « N’avez-vous pas lu ce qui vous a été dit par Dieu? » (Matthieu 22:31); «Oui, et n’avez-vous jamais lu:« De la bouche des nourrissons et des bébés allaitants, tu as préparé des louanges pour toi-même »? (Matthieu 21:16, citant le Psaume 8: 2); et « N’avez-vous pas lu ce que David a fait? » (Matthieu 12: 3). Les exemples pourraient être multipliés pour démontrer que Jésus connaissait l’Ancien Testament et son contenu. Il en citait souvent et il lui faisait totalement confiance.

Face à Satan, Jésus a fait appel à l’Ancien Testament comme source d’autorité en déclarant: « Il est écrit » (Matthieu 4: 4, 7, 10).

Jésus a fait appel à l’Écriture en corrigeant une fausse doctrine en déclarant: «Vous vous trompez, vous ne comprenez pas les Écritures ni la puissance de Dieu» (NASB, Matthieu 22:29).

 

[fermé], #de, des, écritures, était, Jésus?, l’autorité, l’opinion, quelle, sur

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *