Tola’at sheni est-il un tricot?

Ron Maimon

Tola’at sheni est-il un tricot?


La phrase hébraïque

תוֹלַעַת שָׁנִי

apparaît tout au long d’Exodus, et il se produit généralement associé à « Shesh Mashzar », mais je suppose que quelqu’un peut connaître la réponse à une question sans connaître la réponse à l’autre. C’est plus facile à comprendre, car les mots impliquent qu’il est en quelque sorte enroulé deux fois.

J’ai pensé que cela signifie un travail tricoté, car les tricots sont retors une fois pour faire le fil, puis à nouveau pour tricoter le fil en un travail qui peut être finement modelé. Le tout est fait par un « Rokem » que je pensais être mieux traduit par un brodeur.

Je ne suis pas sûr de ce choix de traduction, mais j’ai un peu plus confiance en cela qu’en Shesh. Le «tricot» est-il une interprétation raisonnable du «tola’at sheni»?

Réponses


 Eli Rosencruft

Tosefta menahot 9:15 déclare « shni tola’at – des vers dans les montagnes. Faire sortir des vers qui ne se trouvent pas dans les montagnes disqualifie. »

Les derniers commentateurs juifs identifient constamment « tola’at shani » comme un ver. Une traduction littérale pourrait être «ver écarlate», également traduit comme tel par Bible Tools .

L’expression « tola’at shani » est utilisée dans le texte comme une expression adjectivale attributive avec la signification « teint avec du colorant écarlate du ver écarlate ».

Regardez cette vidéo (de mauvaise qualité) sur la collecte de ce que les érudits critiques et les religieux croient être le tola’at shani, la femelle coccus ilicis, des chênes verts sur lesquels il pousse dans la région montagneuse d’Éphraïm dans des endroits au-dessus de 350 mètres . Chaque ver contient une quantité infime de pigment écarlate brillant qui a été utilisé comme colorant. Le ver ne produit aucune fibre.

Le «shani» signifiant écarlate est un homographe hébreu, mais pas un homophone de «sheni» signifiant deux fois.

Ron Maimon

Hein? Comment cela peut-il être pertinent dans le contexte? C’est évidemment un tissu quelconque – pour les côtés de la tente et les vêtements. Je connais la conotation de « ver » pour « tola’at », mais j’ai supposé que c’était juste une connotation de la forme ver de la ficelle que vous tricotez.

Ron Maimon

Oh, attendez, si c’est « shani », et « tola’at » signifie ver même dans ce contexte (je ne le pensais pas, mais peut-être), cela pourrait être de la soie (produit de ver). Je ne sais pas si la soie existait à l’époque dans la région. Je pensais que le shesh mashzar était la soie, mais il a l’air beaucoup plus solide, peut-être qu’il pourrait être en satin ou autre chose de fantaisie.

Eli Rosencruft

Réponse modifiée pour répondre aux commentaires.

Ron Maimon

Ok, je vous ai donné +1, j’ai regardé la vidéo, et j’accepte que je l’ai mal lu (ça devrait être shani, pas sheni) mais je ne peux pas le croire pour la vie de moi que c’est un ver littéral, et non une expression figurative pour un tissu. Il se produit en association avec le « shesh mashzar » (qui est également un tissu), et il est utilisé chaque fois qu’un tissu doit être tissé (tola’at shani et shesh mashzar et travail d’un rokem). La traduction de 1917 le donne comme « toile de lin fin » ou quelque chose dans ce sens.

Ron Maimon

Je vois … c’est donc un tissu teint en écarlate. Je l’ai. Dans quelle mesure cette identification est-elle certaine? Quelqu’un at-il fait un tel tissu teint de ver? combien de vers par mètre carré? J’accepterai la réponse si elle donne un intervalle de confiance — devrais-je être certain à 50%, 20%, 90% ou 99,99% de cette identification?


 Gerri Songer

L’expression littérale shani tola’at et le tissage de tissu mentionnés par shesh mashzar pourraient-ils être appliqués au figuré? Ce qui me vient à l’esprit, c’est une lignée tissée. La généalogie des femmes dans le Tanach et la Bible semble être tissée (Tamar, Dinah, Asenath, fille de Machir, Abigail, Nitzevet). La généologie des hommes représente métaphoriquement le fil, et celle des femmes semble faire le tissage. Cette allusion pourrait-elle être appliquée au manteau de Joseph?

Abu Munir Ibn Ibrahim

Nous décourageons généralement les interprétations spéculatives et encourageons les réponses qui peuvent être soutenues par des preuves linguistiques, des références à d’autres passages ou livres de la Bible, des références à des sources extérieures et des commentaires ou des histoires par des érudits respectés. Pouvez-vous soutenir cette réponse avec l’un de ces éléments?

 

Est-il, sheni, Tola’at, tricot?, un

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *