Traduction de Rig Veda 1.160.4 (Terre soutenue par des piliers)

sv.

Traduction de Rig Veda 1.160.4 (Terre soutenue par des piliers)


J’entends souvent des critiques utiliser ce verset pour affirmer que les Védas disent que la terre est soutenue par des piliers. Quelqu’un peut-il expliquer la vraie signification de cela?

HYMN CLX. Le ciel et la terre.

  1. Parmi les dieux les plus habiles, il est celui qui a fait les deux moitiés du monde qui apportent la prospérité à tous; Qui, avec une grande sagesse, mesura les deux régions et les établit avec des piliers qui ne se décomposeront jamais .

  2. Vantés par le chant, ô ciel et terre, accorde-nous, puissant couple, grande gloire et haute domination seigneuriale, afin que nous puissions nous étendre toujours sur le peuple; et envoyez-nous une force qui mérite la louange des hommes.

Réponses


 Anonymous

Dans la version de Jamison et Brereton (page 339), le verset est traduit comme suit:

1.160 (4)

Celui-ci ici, le meilleur artisan des artisans des dieux, qui a engendré les deux moitiés du monde, bénéfique à tous, qui a mesuré les deux royaumes aériens avec une démonstration de sa bonne résolution, avec des accessoires non vieillissants – il a été universellement loué.

Vous pouvez donc voir ici que la traduction suggère que le verset est utilisé pour louer une divinité qui a la capacité de mesurer la grandeur du ciel et de la terre avec une grande précision!

Periannan Chandrasekaran

@ user12262: La traduction ne mentionne que « bonne résolution » et non « grande précision ».


 BN Bhaskar

La véritable signification de l’hymne RV1.160 (4) est comme ceci: «  Ces dieux qui, en supprimant l’obscurité (devanam pasa mapas tamo), ont donné naissance à des sphères / mondes jumeaux (rodasi / dhyava- prithvi, la signification intrinsèque sociale monde et terre qui soutiennent la vie) est devenu habitable (vish va sama bhuva); ils ont soutenu que leur royaume (rajasi) avec de bonnes actions et produisant de la richesse (su kratu yaya jare bhih / r) a donné la stabilité comme avec les piliers (skambh ne bhih / r sama nriche) Mais ne blâmez pas les critiques, même les ardents supporters aussi ne comprennent pas les hymnes en général. Le point clé est que les mots utilisés dans RigVeda ne doivent pas être compris avec le sens que nous leur accordons actuellement, par exemple vishva mentionné ci-dessus. Ils ont utilisé ce mot signifiant le monde habité / entourant comme racine ici. vis ‘pas simplement comme un monde ou un univers comme nous l’entendons maintenant.

Periannan Chandrasekaran

Vous êtes arbitrairement et incorrectement, comme charabia, divisant le verset original en « devanam pasa mapas tamo » et donnant le sens « Ces dieux qui, en supprimant l’obscurité ». « devānnm » est un génitif pluriel signifiant « parmi les dieux » et non « ces dieux ». Et vous avez omis « ayam » qui signifie « celui-ci » masculin singulier. Et l’autre mot « mapas » est inexistant. « tamo » est la terminaison superlative masculine singulière qui signifie « -est ». Ceci est une distorsion des versets védiques sacrés pour s’adapter aux attitudes modernes,

BN Bhaskar

@PeriannanChandrasekaran Rig Les versets védiques sont dans une phase formative du langage et cela ne pourrait pas être expliqué par une grammaire fixe ultérieure. Si nous nous en remettons à votre sens, quelle sera la traduction de « mahat devanam asuratva ekam » (RV.3.55)? Rig Veda est également sacré et historique.


 Periannan Chandrasekaran

Le verset mentionne clairement « skámbhanebhiḥ » signifiant « avec des supports ou des piliers ». RV 6.047.05 fait également référence à la même notion de soutien du ciel ( dyā́m ) par un pilier ( skambhanena ) par un autre poète antérieur (le 6ème mandala est parmi les plus anciennes couches du Rig Veda):

ayám mahā́n mahatā́ skámbhanenód dyā́m astabhnād vṛṣabhó marútvān

Et la traduction de Jamison et Brereton ne mentionne que « bonne résolution » et non « grande précision ».

Le mot  » sukratūyā  » signifie simplement « intelligence, sagesse, habileté » et son boîtier instrumental  » sukratūyáyā  » signifie « avec une grande habileté ». Donc, Rg Veda déclare toujours que le ciel et la terre sont soutenus par des piliers.

sv.

«Donc, Rg Veda déclare toujours que le ciel et la terre sont soutenus par des piliers» – les «piliers» sont-ils donc censés être pris au sens propre ou figuré ici?

 

#de, 1.160.4, des, par, piliers, RIG, soutenue, Terre?, traduction, Veda?

 

wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *