Utilisation d’un relais pour basculer entre les entrées 230VAC

Pentium100

Utilisation d’un relais pour basculer entre les entrées 230VAC


J’ai deux entrées d’alimentation secteur (dans le cas où l’une tombe en panne, l’autre est susceptible de fonctionner toujours), mais l’appareil n’a qu’une seule alimentation, j’ai donc décidé d’utiliser un relais pour basculer entre les entrées (l’appareil devrait être capable de faire face avec une interruption momentanée pendant la commutation), comme ceci: diagramme schématique

En théorie et pour les basses tensions, cela devrait fonctionner très bien. Lorsque l’entrée principale échoue, le relais bascule sur l’entrée de secours. Y a-t-il un problème potentiel que je devrais être au courant lors de l’utilisation de ce 230V?

Connecté à ceci: existe-t-il un moyen d’ajouter un fusible à ce circuit, donc si quelque chose (le relais ou l’appareil) court-circuite ce fusible saute au lieu de déclencher le disjoncteur? Peut-être une résistance pour limiter le courant de court-circuit?

Réponses


 Federico Russo

La bobine de relais doit être pour 230 V AC. La plupart des relais sont destinés à des tensions inférieures à 24 V et également CC. Un relais AC consomme moins d’énergie.

Les contacts doivent être pour 250 V AC minimum. Mais vos demandes sont différentes de celles d’un contact 250 V commun. S’il y a une étincelle sur un contact ouvert dans une application de commutation série normale, aucun mal n’est fait, car le circuit est conçu pour permettre au courant de traverser les contacts de toute façon. Mais ce n’est pas le cas ici: une étincelle entre deux contacts peut provoquer un court-circuit.

De plus, si la deuxième source d’alimentation est une phase différente du 230 V, vous pouvez avoir 400 V entre les deux contacts. Il vaudrait alors mieux avoir le neutre et la phase de V1 sur un contact et la phase de V2 et le neutre sur l’autre contact. Donc pas les deux « – » ensemble, mais le « – » de l’un au « + » de l’autre.

Dans tous les cas, je recommanderais d’utiliser un relais 500 V.

Evan

Un facteur de sécurité supplémentaire: s’il y a un défaut entre les contacts fixes NO et NC pendant une panne de courant, vous réinjecterez de l’énergie dans le secteur, ce qui peut être un danger pour les travailleurs qui réparent le défaut. Il peut donc y avoir des exigences plus strictes sur un tel commutateur de transfert d’alimentation.

hjf

c’est pourquoi les relais ne sont pas utilisés, par exemple, dans les applications d’inversion de moteur. Ils utilisent des contacteurs à verrouillage mécanique qui garantissent la condition « rupture avant fabrication ». Ce sont des contacteurs qui sont montés côte à côte, avec une broche qui dépasse lorsque le contacteur est activé et qui empêche l’activation de l’autre contacteur.


 Brian Carlton

Premièrement, si vous posez ces questions, je ferais participer un électricien qualifié. Pour votre sécurité.

  1. Assurez-vous que le relais est conçu pour 230 V et a une marge au-delà.
  2. Assurez-vous que le relais est évalué pour le courant maximum qu’il verra.
  3. Assurez-vous que le relais n’est pas verrouillé. Ceux-ci restent dans un état lorsqu’ils perdent de l’énergie sur la bobine.
  4. En réponse au commentaire ci-dessous, assurez-vous qu’il est « pause avant de faire » pour éviter les courts métrages.
Chetan Bhargava

Assurez-vous également de la tension de la bobine de relais.

Pentium100

Eh bien, la fiche technique spécifie 250v (tension de commutation maximale 400V, rigidité diélectrique entre les contacts ouverts 1kV) et une charge de 400VA à 230VAC donc ça devrait être OK. Cependant, quelle est la probabilité que le relais court-circuite NC à NO (et donc court-circuite les deux entrées ensemble)? De plus, existe-t-il un moyen de s’assurer qu’en cas de court-circuit du relais, il déclenche un dispositif de protection local, mais pas tout le disjoncteur? Avec un fusible normal en cas de court-circuit, le disjoncteur se déclenche en plus du fusible qui saute.

Al Kepp

Pour briser le fusible et non le disjoncteur de la maison, le fusible doit être rapide et nettement moins évalué en ampères, et le disjoncteur doit être lent et plus élevé en ampères. Dans un cas normal, un rapport de 1: 2,5 ampères est généralement accepté lors de l’utilisation de deux fusibles / disjoncteurs identiques (c’est-à-dire rapides). Donc, comme 6:16 A ou 10:25 A devrait être OK dans la plupart des cas. Mais ce n’est pas 100%. L’utilisation d’un disjoncteur domestique «lent» aide en cas de surcharge, mais ne fournit pas beaucoup d’aide en cas de raccourci total.

 

#pour, 230VAC, basculer, d’un, entre, entrées,, Les, relais, utilisation

 

google

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *